Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

C'est l'été, des rosés à petites et grosses lampées !

BOURGES. Voilà longtemps qu'on n'avait pas causé ... rosé ! Ce qui ne veut pas dire qu'on n'en boit pas... mais on est, ici, un peu abonné au gris de Reuilly et on ne va donc pas en faire des Petites lampées  à  chaque fois... Parmi les rosés récemment dégustés, ces quelques flacons. Et on commence par ce Numéro 9 2021 de la marque Bodvar dont nous avions  déjà goûté le Numéro 5 - non, ce n'est pas un parfum ! ( à relire ici).  Un assemblage de grenache et de syrah (majoritaire) ... « provenant d'une sélection rigoureuse des meilleurs terroirs de la Côte d'azur, issus d'une agriculture biologique » explique la maison. Élégante robe pâle, nez très aromatique, petites baies rouges écrasées, notes florales, pointes d'agrumes et d'épices, attaque vive, bouche acidulée mais équilibrée... Plus qu'un rosé de plage !   (11 euros) . 

C'est l'été, des rosés à petites et grosses lampées !

- Autre marque provençal, Torpez, la cave de Saint-Tropez, dont nous avions déjà dégusté ... le rouge et blanc ainsi que le rosé de Château La Moutte... Voici aujourd'hui Bravade 2021, un assemblage de grenache (majoritaire) et de tibouren, associés à d'autres cépages locaux, mourvèdre, cinsault, rolle... Là encore une robe très ... sudiste, pâle et lumineuse. Le nez suggère une pergola fleurie et une salade de fruits, relevée de notes citronnées et iodées que l'on retrouve en bouche, salivante et pleine de peps, jusque dans la finale persistante. Dans les 13 euros. 

C'est l'été, des rosés à petites et grosses lampées !

- Toujours la Provence avec cette cuvée portant le nom de « l'icône pop » australienne  Kylie Minogue pour Château Sainte-Roseline... Les stars ont un prix : 28 euros annoncés. À déguster autour de la piscine d'une maison un peu Hollywood Chewing Gum ... à l'heure de l'apéritif.  Un assemblage de tous les cépages locaux, dans lequel on retrouve cinsault, grenache, mourvèdre, tibouren et même de la syrah. Jolie robe toujours pâle, nez délicat et élégant, fleurs de calamondin et de citronnier, petites baies rouges écrasées. La bouche est à la hauteur du... prix ! Notes d'abricots mûrs escortées d'agrumes, belle vivacité et longueur respectable.... On peut si... on peut ! 

C'est l'été, des rosés à petites et grosses lampées !

- Pour 28 euros vous avez droit à  presque cinq bouteilles de cette cuvée Montagne Blanche 2021 des Vignerons du Vendômois (6 euros)... On est très loin des vins du Sud mais, ici, on se régale toujours avec le pineau d'Aunis, cépage unique qui désaltère l'homme assoiffé ( la femme aussi, hein !).  La robe est presque argentée, le nez friand et gourmand, dominé par le poivre blanc, très présent, dans cette salade de fruits rouges et d'agrumes mûrs. On retrouve tout cela en bouche, croquante, juteuse, acidulée quand la finale retourne aux grains de poivre. Sur une salade de pêches de vigne au poivre vert, tiens ! 

C'est l'été, des rosés à petites et grosses lampées !

- On termine dans le Languedoc-Roussillon avec Argali 2020, la cuvée prestige  de Château Puech-Haut dont on apprécie régulièrement les vins grâce à un ami de la région. Grenache (60%) et cinsault  provenant de sols argilo-calcaires avec galets roulés par le Rhône sont annoncés dans cet IGP Pays d'Oc issu  d'un pressurage direct et d'un élevage en cuves. Dans ce flacon très original, une robe très pâle, presque grise, un nez riche de notes de petites baies acidulées et de fleurs. La bouche est ronde, presque suave, tout en gardant une belle vivacité. Longue finale gourmande. Dans les 13 euros. Pour un dîner sous la lune ! 

Les petites lampées reviennent bientôt...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article