Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

PS. L'abus d'alcool est dangereux, à consommer avec modération. 

Publié par Alain Fourgeot

Petites lampées torpéziennes ... en rouge et blanc !

BOURGES. Un peu de soleil dans la grisaille hivernale avec ces deux côtes-de-provence ouverts l'autre jour pour escorter, notamment, une terrine maison parfumée au diamant noir berrichon ... Nous voici donc transportés du côté de Saint-Tropez avec ces deux jolis flacons gravés Torpez*, une cave fondée en 1908, à l'époque où ce petit village varois vivait au rythme des agriculteurs et des pêcheurs.

Aujourd'hui la plus vieille cave viticole du Var, devenue une marque, regroupe cinq cents parcelles sur cent quatre-vingts hectares et quelque cent trente-trois propriétaires. Elle a inauguré l'été dernier un nouveau site de production, de vente et de dégustation et d'accueil œnotouristique. 

Torpez propose plusieurs gammes de vins mais c'est évidemment le rosé de Provence qui domine, les rouges et les blancs ne représentant respectivement que 20% et 5% de la production : en rouge et en rosé, le Château de la Moutte, un « haut de gamme parcellaire »; dans les trois couleurs, la gamme Ultimum, élevée en barriques et la gamme Bravade (du nom de la fête patronale historique du village ), dont nous avons donc goûté le blanc et le rouge.

Du grenache (65%), de la syrah (25%) et du mourvèdre sont assemblés pour ce rouge très corsé qui, derrière une robe sombre propose un nez intense de confitures de fruits noirs, des pointes mentholées et poivrées. La bouche n'est pas en reste, offrant une épaisseur tannique souple  et une persistance de bonne tenue. 13 euros.

Pour le blanc, le rolle (80%) est associé à l'ugni blanc. Robe or-vert, nez à la fois fruité et floral,  chèvrefeuille, menthol, agrumes, un soupçon de bergamote. Bouche toute en fraîcheur et finale ciselée. 12 euros.

Pour faire venir le printemps ...

Les petites lampées reviennent bientôt...

* Torpez s'inspire du nom de l'officier romain San Torpé di Pisa dont le corps a été retrouvé dans une barque, il y deux mille ans. Il est devenu le patron du village.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article