Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Petites lampées printanières, bordelaises et tropéziennes ...

BOURGES. Arrivée sur le marché des bordeaux 2019, millésime présenté comme « excellent » par les sommités bordelaises et la presse spécialisée. Ils annoncent des vins « aux tanins sophistiqués et aux arômes à la fois intenses et élégants ».  On verra ça dans les semaines à venir... Début de confirmation avec cette cuvée Madame de Beaucaillou, imaginée par Bruno Boirie en 2018, qui vient s'ajouter à la collection de Château Ducru-Beaucaillou, Grand Cru Classé de Saint-Julien. Il s'agit d'un assemblage de merlot noir (68%), de cabernet sauvignon (17%), de petit verdot (13%) et de cabernet franc (2%), cépages issus de vignobles du Haut-Médoc. Élevage de douze mois en fûts de chêne, dont 20% en barriques de chêne neuf. Derrière une robe atramentaire, un nez persuasif et charmeur, écrasé de fruits noirs vanillé, violette, tabac blond, élégant boisé. Belle gourmandise en bouche, veloutée, sur des tanins harmonieux, avant une finale fraîche et persistante. 23 euros chez les cavistes. 

Petites lampées printanières, bordelaises et tropéziennes ...

- Puisqu'il est question de fraîcheur et que le printemps incite déjà à ouvrir un bon rosé, direction la Grande Bleue avec cette cuvée Château La Moutte 2021, de Torpez, ce groupement de cent trente vignerons de Saint-Tropez, représentant quelque 180 hectares de vignes, dont j'ai déjà évoqué quelques vins dans cette même rubrique des Petites lampées. Grenache, cinsault et syrah sont annoncés pour ce rosé fringant, robe claire, nez conjuguant des notes d'agrumes, de simples fraîchement coupées et de poire. Bien du bonheur en bouche, élégante et iodée, sur de légers amers très désaltérants jusque dans la finale, très causante.  Le bonheur a son prix : 19 euros chez les cavistes. 

Petites lampées printanières, bordelaises et tropéziennes ...

- Retour dans le Bordelais pour terminer cette petite série  avec la cuvée Panache 2018 de la gamme les Oiseaux de Château Chantegrive, réputé domaine familial des Graves,  qui propose une gamme riche de très beaux vins abordables. Ici, pour cette cuvée hommage à la huppe fasciée, les deux sauvignons, le blanc (45%) et le gris (5%) ont été assemblés au sémillon, avant d'être élevés neuf mois en barriques de chêne français. Ce 2018 a joliment évolué pour offrir, derrière une robe or pâle, un nez évoquant des fruits blancs très mûrs, escortés de notes exotiques, puis pâtissières, biscuits secs. Bouche ample, caressante, ronde et vive dans le même tempo, avant une longue finale mêlant pointes citronnées et saveurs briochées. Dans les 17 euros. À venir, le millésime 2019... Ce sera pour de prochaines Petites lampées ...

Lesquelles reviennent bientôt ...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article