Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Petites lampées en blanc du Roussillon avant un pape-clément et des sancerres... vieux !

BOURGES. Série blanche pour ces petites lampées estivales ! D'abord ce 2021 du Mas Cristine, à côté d' Argelès-sur-Mer. Un vin marin ... Le domaine de vingt-cinq hectares en surplomb de la Grand Bleue, créée en 2006,  est la propriété de l'œnologue Philippe Gard, de Coume del Mas, en appellations Banuyls et Collioure, associé à Andy Cook, le maître de chai,  et Julien Grill. Voici un assemblage de plusieurs cépages locaux, le grenache gris, pour un quart, le grenache blanc (20%), le macabeu (27%), la roussanne (18%), le vermentino et le carignan gris à parts égales, provenant de graves et de schistes. Un brin de technique ? « Pressurage en grappes entières, élevage en cuves et barriques pour 50%, mais sans bois neuf. »  Robe or pâle lumineuse, nez un peu salin, notes citronnées, un brin d'épices douces, des fleurs blanches, tout cela dans un joyeux cocktail très aromatique. Attaque vive, fruits blancs et agrumes mêlés, acidité et légère amertume rafraîchissantes ... Bref, un joli blanc pour un apéritif où pour escorter une assiette de fruits de mer. 13,50 euros départ cave.

Petites lampées en blanc du Roussillon avant un pape-clément et des sancerres... vieux !

- Dîner chez des amis.. Parmi les flacons ouverts, ce 2015 de Château Pape Clément, un des fleurons des propriétés de Bernard Magrez. Sauvignon blanc (50%), sémillon (40%) et sauvignon gris participent à cet assemblage vinifié et élevé en barriques de chêne français. Belle bouteille, dotée d'une magnifique robe or et d'un  remarquable nez, complexe, mêlant des fragrances d'agrumes, de fleurs blanches printanières, de vanille, de fruits secs et de grillé. Bouche ronde et veloutée, d'une longueur exceptionnelle. Déjà parfait, on peut y aller, mais le temps fera son œuvre pour transformer ce vin en un véritable élixir...

Petites lampées en blanc du Roussillon avant un pape-clément et des sancerres... vieux !

-  Pour une fête (un mémorable enterrement de vie de garçon, oui ça se fait !) avec des copains dans le Languedoc, chacun des invités devait apporter quelques bouteilles histoire de ne pas mourir de soif... Pour ma part, un magnum de reuilly rouge de notre ami Jacques Vincent et deux "vieux" sancerres du Domaine Paul-Prieur à Verdigny. Vieux ? Un 96 et un 98... L'actuel responsable du domaine, Luc, fils de Didier et petit-fils de Paul, on pense souvent à eux, ne mettait pas encore ses pas dans les pas de ses aînés... Bref, je savais bien que ces deux bouteilles allaient intéresser les quelques fous de vin  de la bande ( il y avait aussi des fous de bière et autres breuvages, mais chut ! ). Le 98 a séduit. Joli robe or à peine évoluée, nez sur de légères notes oxydatives mais toujours très aromatique, fruits exotiques mûrs, tarte aux pommes, et encore beaucoup de fraîcheur en bouche... Le 96 n'en était plus là... Plutôt dans le registre rancio, noix ... Certains ont parlé de Vin Jaune, de fino... Perso, je me suis régalé avec les deux, chacun dans son style. Ils m'ont remis en mémoire de mémorables moments passés sous le tipi de Paul ou dans la cave de Verdigny...On recause du 2018 dans ...un quart de siècle, chiche  ?

Les petites lampées reviennent bientôt... 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article