Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Bernard Durocher, fou à cause d'un chinon, se souvient de Lafite Rothschild ...

Bernard Durocher. Rennais, cadre infirmier retraité, mélomane, cinéphile, épicurien et fidèle lecteur des Fous de vin, Bernard Durocher m'a écrit, il y a quelque temps, pour me demander de lui envoyer le questionnaire auquel il souhaitait répondre. Je ne connais de lui que ce qu'il veut bien montrer à ces amis sur son profil FB : il aime le jazz (Miles Davis, Kenny Dorham, Ben Powell), la littérature et la poésie (Les Fleurs du Mal), le cinéma, les bons petits plats et la Dive Bouteille. Merci pour votre fidélité...

- Le déclic ? Le premier verre ? Un simple chinon à l’âge de vingt ans.

- La devise ? Boire modérément bien sûr et jamais seul : le plaisir du partage et de la découverte.

- Le meilleur souvenir de dégustation ? Château Lafite Rothschild 2000, dégusté avant une phase de fermeture, étonné par la puissance, l’élégance et la souplesse des tanins, longueur impressionnante.

- Cave ou armoire? Combien de bouteilles ? Les deux entre six cents et sept cents bouteilles à peu près.

- Les trois coups de cœur du moment ?

- Hermitage blanc Les Roucoules 2002 de Marc Sorrel : olfactif puissant, bouche sphérique, gras mais beaucoup de tension, longueur impressionnante.

- Saumur-champigny rouge Clos Rougeard 2004: une noble rusticité.

- Château Pape-Clément rouge 1998: équilibre entre puissance et élégance, un panier de fruits, magnifique fin de bouche.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article