Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Bourges. Jeudi, premières lampées de la cuvée Printemps de Bourges du Centre-Loire pour la présentation du programme. Retrouvailles, joli clip qui donne des envies, avant Rover, c'est un groupe de rock, pas une bagnole, à pleins tubes... Et pour finir, à la Cantine, une tête de veau arrosée d'un bon gris de Reuilly, celui du Domaine Desroches. Puis, ce week-end, petites lampées de ce qui suit ...

Canon-de-marechal.JPGCanon de Maréchal 2004 du Domaine Cazes. On ne présente plus ce grand domaine du Roussillon, plus de deux cents hectares de vignes du côté de Rivesaltes, entièrement cultivées en biodynamie (AB) depuis plusieurs années. On a ouvert cette bouteille avant de filer voir les filles du Bourges-Basket dominer celles de Madrid, en match retour de l'Euroligue, histoire de se chauffer un peu, pour l'ambiance. Réussie, notre histoire. Voilà un vin de pays des Côtes catalanes, assemblage de muscat et de viognier (20%), qui, malgré son âge, a gardé beaucoup de fraîcheur, sur un nez de raisins très mûrs, des notes exotiques et qui se boit avec une... facilité redoutable ! 

 Brusset-viognier.png- En rentrant, rendez-vous chez des copains autour de quelques tapas, du jamon, des tranches de tortilla, histoire de fêter la défaite des Madrilènes, (ooooolllllllé !), qu'il faudra maintenant aller se cogner chez elles pour la belle (c'est demain soir)... Encore du viognier, cent pour cent cette fois. La cuvée Les Clavelles 2008, côtes-du-rhône du Domaine Brusset, près de soixante-dix hectares du côté de Cairanne, dans la même famille depuis 1947, qui produit aussi des rouges plein de bonheur dans diverses appellations de la Vallée du Rhône. Et ce blanc ?  Un joli vin, vif, généreux, solaire, enrobant, long, sur un nez d'abricot mûr, de fruits blancs et de miel, qui aurait mérité un peu plus de gastronomie...

Bottyel.JPG- Cuvée Métiss 2007 du Domaine Bott-Geyl, le lendemain, au cours d'un repas chez des amis. Goûteux saumon cru mariné aux herbes, petite salade, et ce vin du domaine de Beblenheim, quatorze hectares sur sept communes, entièrement convertis en biodynamie. J'imagine, mais peut-être me trompe-je, qu'elle est baptisée Métiss à cause de l'assemblage: muscat (40%), sylvaner (10%), riesling (30%), pinot blanc (10%) et pinot gris (10%). Toujours est-il qu'il a fallu deux bouteilles ... Un nez complexe et plein, sur les fruits  blancs, du grillé, des agrumes; plein de douceur en bouche, jouant sur l'acidité et la minéralité, le gras et le fruit. 


Chapoutier.JPG- La cuvée Les Varronniers 2002 de la Maison Chapoutier, encore un domaine en bio, a ensuite accompagné un bœuf bourguignon magnifique et une moelleuse purée de pommes de terre. J'ai cherché la fiche technique de ce crozes-ermitage, cent pour cent syrah, puissant, confituré, sur des notes de gibier, de viande faisandée, d'humus, de poivre, ample en bouche, sur des retours d'alcool et de marc. Elle dit quoi la fiche ? « Coteaux granitiques (...), viticulture biodynamique (...), vinification en petite cuve béton, cuvaison longue d'un mois (...), élevage 100% en fûts de chêne avec un pourcentage de fûts neufs, de quatorze à dix-huit mois. »  

Vieux-Telegraphe.JPG- Ensuite, un châteauneuf-du-pape 1996, Vieux Télégraphe des Vignobles Brunier. Un des domaines phares de l'appellation avec ses soixante-cinq hectares d'un seul tenant, sur le plateau de Crau. Du grenache (65%) du mourvèdre et de la syrah. 1996 n'était pas un grand millésime, si j'ai bonne mémoire, mais ce Vieux Télégraphe est lui parfait à boire aujourd'hui, avec son nez très marqué par les fruits noirs, ces notes de cuir, son impressionnant volume en bouche sur une finale bien soyeuse, mais assez courte, marquée par des notes de marc et de cacao.

Vivement les prochaines petites lampées? Elles reviennent bientôt ...

Commenter cet article