Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Pierre Guigui

Pierre Guigui. Depuis 2007, il est le Monsieur vin et le rédacteur en chef du magazine Gault&Millau. Fondateur du concours international des vins bios Amphore, membre fondateur du Renouveau des vins bretons, Pierre Guigui est avant tout un homme charmant que je prends vraiment plaisir à croiser lors de mes escapades dans le mondovino... Amateur de karaté, qu'il a pratiqué dans sa jeunesse, de bonnes blagues il aime autant les chemises colorées, à fleurs ou pas que les vins bios et "nature"... Merci d'avoir répondu (enfin !) à ce questionnaire, Pierre. Un vrai cadeau de Noël...

- Le premier verre ? Le déclic ? Cela remonte à l'enfance... C'est celui du Kiddouch qui "sanctifie" le repas du vendredi soir chez les Juifs. Le verre passe de lèvres en lèvres. Beau symbole de partage non ? Le déclic s'est fait par la littérature... Le vin ouvre des horizons nouveaux à qui sait lire entre les lignes.

- La devise ? En normand "à bère ou j'tue l'quin" ce qui veut dire "à boire ou je tue le chien". Je crois que c'est une des expressions favorites d'Olivier Schvirtz, du resto La Robe et le Palais, à Paris. Un gars adorable qui ne ferait pas de mal à une mouche... si son verre est plein.

- Le meilleur souvenir de dégustation ? Les vins qui me font vibrer vraiment viennent des tripes des producteurs. Certains sont en harmonie avec ce qu'ils font et les vins en deviennent beaux. La liste est longue : Olivier Jullien, JP Frick, Richard Doughthy, Thierry Valette, les Gourdon... et tant d'autres. J'aime aussi les vins qui racontent une histoire, qui font voyager, la Romanée, Pétrus, Angélus... Puis, il y a les gens avec qui on boit le vin, qui comptent tout autant. Il vaut mieux un vin banal avec un ami qu'un très bon vin avec un acariâtre.

- Cave ou armoire ? Combien de bouteilles ? Une toute petite cave pour boire des coups à la maison, plus de coups de cœur que de grands vins, et un lieu de "stockage" pour le reste des vins dont je ne connais pas le nombre de bouteilles. 2.500 peut-être?

- Les trois coups de cœur du moment ? C'est une torture... Il y en a de trop. Donc je vais parler de ma dernière dégustation lors du salon Buvons Nature de mon ami Christophe Casazza. Domaine du Pech de Magali Tisssot et Ludovic Bonnelle; Domaine Lous Grezes, de Tresse et Luc Lybaert; et Domaine Olivier Cousin.

 

Commenter cet article