Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Les petites lampées entre  rosés, savagnin rose, vodka française et cognac ...

BOURGES. Avant d'aller croquer une friture à l'Auberge des Aubrelles, au bord de la Sioule et de visiter l'exposition Vive le pinard ! à l'Historial du paysan soldat de Fleuriel, petite balade dans les coteaux de Saint-Pourçain ponctuée d'une dégustation au Domaine des Terres d'Ocre à Chatel-de-Neuve...

Un magnifique comtois travaille, sous le soleil, les vignes plantées en pentes douces. Les propriétaires, Éric et Valérie Nesson, ouvrent les portes de leur chais et confient les visiteurs à leur neveu, Florent Barichard. Rentré au pays après plusieurs années à l'étranger et notamment en Nouvelle-Zélande, il s'est associé à son oncle et à sa tante et vinifie les vins de ce domaine de dix hectares en conversion bio. Des rouges frais et fruités, friands, assemblages de gamay et de pinot pour les cuvées Instan T et un cent pour cent pinot noir pour l'Inédi T.  Ainsi qu'une cuvée passée en fûts, baptisée Les Ardelles. Des blancs, bien évidemment, à base de tressallier, qui est la marque de l'appellation Saint-Pourçain, associé au chardonnay, dont une remarquable cuvée Les Gavroches, issue de coteaux granitiques, minérale, d'une grande pureté. Et puis un Instan T rosé, cent pour cent gamay, dont on a rapporté quelques bouteilles pour annoncer l'été... Jolie robe brillante, reflets orangés, nez sur les petites baies, des notes florales, bouche salivante, retour des fruits rouges, finale légèrement épicée et désaltérante... 6,50 euros le flacon, oui. Domaine à suivre...

Les petites lampées entre  rosés, savagnin rose, vodka française et cognac ...

- Vent frais ! Joli nom pour un rosé. Et belle étiquette printanière... Nous sommes au Château Cazalet, sur l'AOP Tursan,  entre Landes et Pyrénées et un domaine de six hectares propriété de Fabien Desserez. Vent Frais est un assemblage de cabernet franc (55%) et de fer savadou, cépage typique du Sud-Ouest. Élégante robe très pâle, reflets argentés, nez discret, pointes florales, grenadine à l'eau. En bouche, pas mal de gourmandise, des petits fruits rouges écrasés, des notes citronnées, une belle franchise et une finale légèrement iodée offrant de discrets amers. Commercialisé par le  Domaine Laballe (Parleboscq) à 8,90 euros. 

Les petites lampées entre  rosés, savagnin rose, vodka française et cognac ...

- Pas rosé mais rose ... ce savagnin !  Un Berry(très)curieux... de mes amis nous a proposé l'autre jour, à l'aveugle, il adore jouer avec nos sens, de découvrir ce cépage. On lève le doigt ? Personne ? Les Allemands appellent traminer ce cépage originaire du Tyrol italien, connu sous le nom de klevener de Heiligenstein, car notamment planté sur cette petite commune alsacienne. Le millésime 2009 provient du Domaine Bachert, huit hectares sur la commune de Barr, sur la route des vins,  entre Strasbourg et Colmar. Robe jaune soutenu, nez assez discret, fruits jaunes et confits, notes exotiques et florales. En bouche, rondeur et acidité mêlées, retour des fruits confits escortés de fruits secs, une finale très longue et un peu veloutée, sur des épices douces ... Belle découverte. 

Les petites lampées entre  rosés, savagnin rose, vodka française et cognac ...

- Les petites lampées aiment aussi, de temps en temps, et bien sûr avec extrême modération ... se réchauffer avec des alcools ! On m'a récemment envoyé cette nouvelle vodka H.Mounier, la célèbre maison de cognac. Joliment baptisée Source, il s'agit d'une vodka cent pour cent française distillée cinq fois. « Mariage de l'eau pure, de blé de Beauce, d'une pointe de vin distillé », indique le dossier de presse, Source Vodka a été récompensée par une médaille d'or au Vodka Masters 2016, catégorie Premium. On l'a goûtée pure mais fraîche, sur un saumon gravlax maison, relevé d'un trait de vodka, d'un autre de citron vert, et d'une feuille de menthe poivrée finement ciselée . Bel accord du feu et de l'iode, des agrumes et des herbes ... 

En fin de repas, après une forêt noire, on s'est aussi laissés tenter par des petites lampées de cognac Legend 1863 de la Maison Hardy. « Un assemblage des Grande et Petite Champagnes et d'une touche des Borderies, » proposé dans un très élégant flacon aux larges épaules, entre lesquelles est gravé un coq...  Finesse et élégance dans les verres desquels s'échappent de fines effluves d'orange confite, de gousse de vanille et de ristretto... 

Les petites lampées reviennent bientôt...

* Les prix: dans les 35 euros pour la Source Vodka, dans les 60 euros pour le Legend 1863.

 

Commenter cet article