Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Est-ce ainsi que les hommes boivent ?

C'EST À LIRE ! Et si le vin nous rendait meilleurs ! C'est ce qu'affirme Azélina Jaboulet-Vercherre * dans Accord hommes et vins paru aux Éditions Féret**. « Cessons de céder aux injonctions de la mode, au diktat des accords mets et vins et revenons à nous, écrit-elle dans son avant propos, le vin s'accorde avant tout avec celui qui le boit. » Une évidence. Et comme les Fous de vin, les épicuriens et les épicurieux aiment partager le flacon, Azélina Jaboulet-Vercherre, nous invite à le choisir en fonction de celui ou de celle avec lequel on va trinquer à l'amour ou à tout autre chose... Il sera donc très important pour réussir cette communion de bien connaître son partenaire...

Si vous avez affaire à une insolente, par exemple, ça arrive,  qui « n'a que faire des convenances, dont elle se plait à signifier l'insuffisance, faites-là frémir avec un champagne extra-brut, puis vibrer avec un vosne-romanée ». Si vous partagez votre soirée avec une allumeuse, oui, oui, ça arrive aussi, une allumeuse qui « retire son manteau une fois assise, ce qui lui permet de se dandiner et de faire passer ses cheveux d'une épaule à l'autre », calmer ses ardeurs avec un « clos-de-la-roche du Domaine des Monts Luisants ». Si vous pensez qu'elle est gourde, si « elle se plaît à répéter que le jour de son mariage fut le plus beau jour de sa vie,  un champagne brut nature nommé Antidéluvien l'aidera à se détendre - et donc à limiter ses bourdes ». 

Et vous, madame, vous dînez avec un puceau ? « Un blanc discret mais enjôleur l'incitera à enjamber un rite de passage capital. Un bandol si vous souhaitez glisser le message clairement : celui de Château Pibarnon (Provence). Vous pouvez ensuite lui faire découvrir les autres vins de ce même domaine un échantillonnage tricolore qui donnera un bel aperçu des variations de tonalité auxquelles les choses de l'amour peuvent disposer.» Vous préférez vous afficher avec un écrivain ? « Les écrivains boivent (pardon de cette tautologie), c'est consubstantiel à leur activité : la vigne suggère, le vin inspire.» Pour lui ce sera donc champagne avec la « cuvée Calligramme du Domaine de Bellivière, Loire, frais et vivace (qui) saura stimuler sa créativité ».

Et à qui servir un vin du Centre-Loire ? Par exemple un pouilly-sur-loire, cuvée La Centenaire de Serge Dagueneau et Filles ?  À « la surexcitée »... Qui « ne sait pas ce qu'elle veut, passe d'un sujet de stimulation à un objet de fantasme sans vraiment s'arrêter sur aucun, (qui) s'échauffe pour un rien, puis s'attiédit un peu avant une nouvelle vague de frénésie. » Et un sancerre du Domaine Vacheron ? À l'indécis. Qui « tergiverse, tangue à tout propos, pour lequel faire un choix, c'est renoncer ». Le sauvignon a toutes les chances de « le rafraîchir entre deux parties de balançoire » ... Sur laquelle vous pourrez lire, dès le soleil revenu, le souriant petit « lexique parodique » d'Azélina... 

* Auteure de  Florilège de discours savants sur le vin et de Le vin entre nature et culture. Chez Féret. 

** Accords hommes et vins, 112 pages, Éditions Féret, 14,50 euros.

-V&S News sur les cavistes. Je profite de ce Bruit de feuille pour signaler la sortie du dernier hors-série de V&S News consacré aux cavistes et au e-commerce. Au sommaire, des dossiers sur le cognac, le whisky français, sur les apéritifs traditionnels et un bilan des ventes de fin d'année 2016 chez les cavistes, parmi lesquels le Berruyer Damien Hérault, propriétaire de Crus et Cépages, 39 euros.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article