Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Avec le Piton de Sancerre comme point de ralliement. (photo Gilles Crochet).
Avec le Piton de Sancerre comme point de ralliement. (photo Gilles Crochet).

SANCERRE. Les vignerons de Sancerre ne sont pas seulement des fous de sauvignon et de pinot noir, ils courent...Enfin, les plus jeunes d'entre eux courent. Partout et surtout dans les coteaux, tout autour du Piton. Et ils font aussi courir les autres et partagent leur terrain de jeu en organisant depuis 2012 un Trail qui connaît un grand succès. Le 20 juin prochain, ce sera la quatrième édition. Comme je n'ai pas pu assister à sa présentation, je vous livre ici le communiqué que les organisateurs ont fait parvenir à la presse.

« Pour la quatrième fois, les vignerons de Sancerre offrent les paysages les plus beaux de leur vignoble à deux mille coureurs venus de toute la France. Offrent ? Pour pouvoir se régaler les yeux, il va falloir se faire un peu violence car avec mille cent mètres de dénivelé positif pour la Magnum (trente-cinq kilomètres) et cinq cent cinquante mètres pour la fillette (quinze kilomètres), les plus belles vues du vignoble se méritent.

Des vignerons organisent... Lancé en 2012 par des vignerons amateurs de courses à pied, le Trail de Sancerre a très rapidement gravi les échelons pour devenir l’une des premières courses de nature dans la région et l’une des étapes du Trail Tour National (Championnat de France du Trail) en 2015. Pour Pierre Morin, membre du comité d’organisation, le Trail a été dès le départ une excellente opportunité, après le vin, pour faire venir une autre population à la découverte du vignoble, des gens qui, selon lui, n’auraient pas eu forcément l’idée de venir dans la région. L’autre intérêt du Trail a été de fédérer au-delà du cercle des professionnels du vin : « Ça n’implique pas que des vigneron, il y a des habitants du Sancerrois, les membres de Sancerre Running*. Cela a permis de réunir des gens de tout horizon sur un projet qui va au-delà des animations viticoles classiques comme nos foires aux vins ».

…et des vignerons qui courent. Sonia Raimbault, par ailleurs présidente du Syndicat des négociants du Centre, court trente kilomètres par semaine. « J’ai toujours couru dans les vignes même avec mes enfants quand ils étaient petits. On apprend très vite à se réserver pour les côtes. Le Trail de Sancerre c’est une course du coin, j’ai donc couru la Fillette dès la première édition. Cette année, cela va être un gros challenge car mes deux enfants participent je sens que leur objectif est de finir avec un meilleur temps que moi. »

Guillaume Reverdy, vigneron à Verdigny, va courir la Magnum pour la quatrième fois. « J’ai commencé par les sports collectifs en étant gamin mais, avec le métier de vigneron qui est très prenant suivant les saisons, la course à pied est plus facile. En même temps, ça permet de faire un tour des vignes et voir si tout se passe bien. Je cours une vingtaine de kilomètres par semaine avec des distances plus longues suivant les échéances. J’aime beaucoup apprécier les paysages. La Magnum, moins intense que la fillette, est parfaite pour ça, on profite plus longtemps de la course ».

A la découverte des paysages plus secrets de l’appellation. Les parcours du Trail de Sancerre évoluent tous les ans, ce qui permet à Pierre Morin de dévoiler quelques pistes pour cette édition : « Pour cette quatrième dition, le parcours sera un peu plus boisé que d’habitude et sera plus sur les terroirs silex. Même pour les habitués, ce sera encore du nouveau. Le plus beau spot 2015 ? À un moment, tu sors des bois et là tu vois la Loire, Sancerre à gauche, Saint-Andelain à droite et tout ça, ça en jette un sacré coup. »

Rendez-vous est donc pris le 20 juin à Sancerre en compagnie de Romuald Depaepe, Benoît Holzerny et le vainqueur 2014 Jonathan Duhail pour vérifier que cette promesse est tenue... Inscriptions et détails dans le lien ci-dessous.

* Quelques deux-cent vingts bénévoles.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article