Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Fou en Norvège, Nicolas Mahé de Berdouaré se souvient d'un lafite-rothschild 1899...

NICOLAS MAHÉ DE BERDOUARÉ. Ils n'ont pas mis longtemps à tenir leur promesse ! Et j'aime les gens qui font ce qu'ils disent... Second dégustateur du dernier Concours mondial de Bruxelles à répondre à mon questionnaire des Fous de vin, Nicolas Mahé de Berdouaré, avec lequel j'ai partagé de très bons moments en Vénitie. Pour ce marchand de vins, franco-norvégien (Bordeaux-Bergen), installé à Oslo depuis 1995, son métier ne s’arrête pas à la sélection et l’importation de vins. « Je participe aussi à l’éducation de mes clients par le biais de mes livres, de conférences dans toute la Norvège, de ma newsletter ou de la vente en exclusivité en Norvège des coffrets du Nez du vin de Jean Lenoir », précise-t-il. Bienvenue, Nicolas et à bientôt...

- Le déclic ? Le premier verre ? Je suis né à Bordeaux dans une famille où le vin est une passion ou un métier. Pas de déclic , mais le vin est inscrit dans nos gènes.

- Une devise ? Pas une mais trois pour le prix d’une :

. La devise de ma société est " Boire moins, plus souvent et mieux ". "Drikke oftere, bedre og mindre ! " En norvégien dans le texte.

. La mienne est plus dure : "La vie est un combat ".

. Celle de ma famille originaire de Bretagne : " Biskous troubadias nareas " - Breton n’a jamais trahi.

- Le meilleur souvenir de dégustation ? Beaucoup de bonnes dégustations puisque le contenant d’une bouteille est aussi important que les gens avec qui nous le partageons. En 1994, je devais faire rebouchonner sept bouteilles de Lafite-Rothschild1899 – le maître de chais a donc sacrifié la huitième bouteille pour remettre à niveau les sept autres et nous avons partagé le reste de la huitième bouteille ensemble, sur les marches du chai, un matin d’automne 1994, avec les élements (vent, nuages, soleil et pluie).

-Cave ou armoire? Combien de bouteilles ? Caves et armoires dans quatre endroits différents (Bordeaux, Oslo, ma maison au bord de l’eau et ma cuisine). Beaucoup de bouteilles que j’aime à partager le temps venu avec ceux qui sauront les partager. Je ne suis pas un collectionneur de bouteilles mais plutôt un épicurien avec une belle cave.

- Les trois coups de cœur du moment ? Trois maisons de grande qualité avec de grandes signatures vigneronnes derrière chaque bouteille !

. Champagne Drappier, brut nature 100 % Pinot Noir et sans ajout de soufre La revanche de l’Aube, fait par Michel Drappier, artiste en la matière et fils de la regrettée «Jeanne-d’Arc de l’Aube ».

. Le sancerre d’Alphonse Mellot, Domaine de la Moussière 2013. Un grand vin en bio, élégant, extrêmement bien fait et savoureux.

. Le G de Guiraud 2014 de Château Guiraud (un « sauternes sec ») un vin en culture écologique, d’une grande finesse et de plaisir.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article