Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

 

Bourges. La salle du bistro/resto des 3 P'tits Cochons se prête admirablement à ce genre de mini salon des vins, le quatrième organisé par Thierry Lapoire, le propriétaire de la Cave du Soleil, sur le thème des vins propres. C'est à dire « sans levures ajoutées et sans produits de synthèse »... Dix domaines, dix vignerons, venus parfois de loin, pour faire goûter leur production dans une ambiance joyeuse et festive. J'y ai fait un petit tour, je n'ai pas tout goûté, pas vu tout le monde, j'ai simplement poser la question suivante à chacun des vignerons rencontré: et si vous n'aviez qu'un vin à me faire déguster, ce serait lequel ? On suit ...

Rapatel.JPG
- Gérard Eyraud, Domaine de Rapatel (Gard): « Peut-être celui qui dérange le plus, parce qu'il est un peu évolué, un brin oxydé, j'adore les vins oxydés, donc je choisirais La Grande Signature 2008, rousanne, bourboulenc, chasan, provenenant d'un terroir de galets roulés, petits rendements,  raisins surmaturés, levures naturelles. » Des fleurs jaunes, des notes de miel, amplitude et longueur, oxydation sympathique qui n'est pas sans rappeler celle du fino andalou. J'ai adoré... (14 euros, prix caviste). Gérard Eyraud n'a pas voulu que je reparte sans avoir goûté son carignan 2007. Dégusté avec plaisir en pensant à Michel Smith et à son Carignan Story...
Thierry-Alexandre.JPG
- Thierry Alexandre (Saint-Joseph). « Je n'ai que deux vins, un rouge et un blanc, tous les deux en 2011, goûtez les deux ! Le rouge ?  Cent pour cent syrah et des vieilles vignes de plus de cinquante ans, vendanges entières, pas de souffre, cuvaison courte, douze mois d'élevage, pas de filtration. » Très joli vin, glissant, digeste, aromatique, poivré juste ce qu'il faut, précis, sans déviance. Pas donné ... (20 euros, prix caviste). 
Picatier.JPG
- Géraldine Pialoux, Domaine Le Picatier (Côtes roannaises). « Comme vous aimez le gamay, voici notre cuvée 100% 2011, issu de sol granitiques et sableux, vendangée à la mi-octobre.». Sur le fruit, la cerise, facile à boire, croquant, belle présence en bouche, un vrai petit jus de raisin comme je les aime. Je me voyais déjà autour d'un joli casse-croûte de copains, cet hiver, par une journée froide et ensoleillée, j'ai des arbres à couper dans le jardin... (8,50 prix caviste).
Viincent-Javelot.JPG
- Vincent Chauvelot (Châteaumeillant). «Non, je ne suis pas vraiment nouveau dans l'appellation, je me suis installé en 2007 mais je commercialise mes vins depuis 2010. Je suis sur 1 hectare 70, dont cinquante ares replantés cette année en gamay, pour répondre au cahier des charges de l'AOC, qui veut que l'on ait dorénavant 90% de pinot noir et 10% de gamay. Voilà mon Vin de France 2011, ainsi baptisé car la commission d'agrément l'a recalé pour manque de typicité...  Vinification en grappes entières, macération très courte.» De fait, ce rouge très nature manque un peu de matière et de volume mais je ne déteste pas...(8 euros, prix caviste).
Mathieu-Coste.JPG
- Mathieu Coste (Coteaux du Giennois). « Voici mon Biau ... Millésime 2010. 80% de gamay et 20% de pinot noir. Vendanges manuelles, pas de levures, élevage en cuves inox, ni collage ni filtration, élevage très long, six ans, pour ce gamay issu de sols argilo-calcaire et d'une vigne en bio depuis 1982...» Un joli gamay, évolué, qui tranche singulièrement avec les primeurs bus récemment, tendu et plein de finesse, persistant, authentique, structuré. (10 euros, prix caviste)
Gerrad-Boulay.jpg
- Gérard Boulay (Sancerre). « Monts Damés 2011, sauvignon vinifié en fûts de trois cents litres de plus de trois  ans et élevé en cuves pendant six mois, levures indigènes.» Rond, bon, long, gourmand, plein en bouche et de beaux amers pour la finale. Du Boulay dans les chais... Et dans sa cave, d'urgence. (24 euros, prix caviste).
stephane-Guion.JPG
- Stéphane Guion (Bourgueil). « Vous aimez les mono cépage ? La cuvée Prestige 2010, 100% cabernet franc, sols argilo-calcaires, vignes de plus de quatre-vingts ans, vendanges manuelles, ni levurage, ni souffre dans la vinification.» Vin plein, tanins discrets, fruits et cerises confits, sur le terroir, notes épicées, digeste. Excellent rapport prix/sympathie... (8,90 euros prix caviste).
Les petites lampées reviennent bientôt...

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bebert 01/12/2012 12:25

Et oui, nous sommes collègues. Mais je n'ai pas de "magasin" ouvert au public. Uniquement des ventes sur le net.
En cliquant sur mon pseudo, qui est aussi mon surnom depuis que je suis tout petit, vous verrez que je ne suis pas si anonyme que cela.
Quant à répondre à votre questionnaire, pourquoi pas. Mais je ne suis pas là pour me faire de la pub...

Alain Fourgeot 04/12/2012 11:20



Je ne fais pas de pub ! De l'info ... La pub, c'est vanter un produit pour le vendre, moi je ne vante rien et je ne vends rien ... Je raconte des histoires et mon blog ne me rapporte aucun
revenu, mais des points qui me permette d'accéder gratuitement au premium de mon portail... Donc, le questionnaire, c'est quand vous voulez, cher Bébert...



Bebert 30/11/2012 09:18

Sympa de parler de mon collègue Thierry. C'est un mec attachant qui fait un remarquable travail sur Bourges. Et ça se voit rien qu'à la sélection des vignerons présents à son salon.
Pourvu qu'il continue encore longtemps...

Alain Fourgeot 01/12/2012 11:15



Collègue ? Vous êtes caviste, Bébert ?  C'est joli comme pseudo, mais ce serait tellement mieux avec le vrai nom... Merci de suivre ce blog. Et si vous voulez répondre -mais pas anonymement
- à mon questionnaire des Fous de vin, faites-moi signe ...