Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Bourges. Je ne sais pas chez vous, mais ici, oui, c'est encore l'été même si certains signes nous annonçent déjà l'automne. Champs jaunes, premiers labours, matinées frisquettes, poires du verger sur la table, confitures de mirabelles...Mais on a encore bu du rosé, avant de passer à autre chose... Le feuilleton entamé au mois de juin s'achève ici.

 Rose-Mas-de-Pampelonne.JPG

Ce côtes-de-provence Mas de Pampelonne 2012 a été ouvert sur un bar de ligne, tomates confites, romarin, trait d'huile d'olive... Ceux qui fréquentent la plage de Pampelonne, à Ramatuelle, passent devant ce vignoble d'une quinzaine d'hectares bercé par les vagues de la Grande Bleue. Tibournen (20%), cinsault (40%) et grenache composent ce second vin issu d'un pressurage direct du Château de Pampelonne, propriété de Christine Coste-Gal, mis en bouteille par les Maîtres vignerons de la presqu'île de Saint-Tropez. Floral, séducteur, sur des notes d'abricots secs, un brin exotique, rond et rafraîchissant. Le bar lui dit merci...

  Rose-Comte-de-Negret.JPG

Les belles journées d'août ont permis quelques mâchons bien sympathiques sous la tonnelle de chèvrefeuille et de jasmin de mon île ... Ce jour-là, on a ouvert, entre autres, ce fronton Comte de Négret 2012 de la Cave de Fronton, elle regroupe quelque cent vingt coopérateurs. De la négrette, bien sûr, pour 50%, associée aux deux cabernets et un rosé fruité, corsé, idéal sur les charcuteries et les grillades dont d'excellentes saucisses à la piperade... 

Rose-Petula.JPG

Retour dans le Sud avec ce joli rosé baptisé Petula, des vignerons du Lubéron, réunis au sein de la coopérative Marrenon AOC Lubéron. Un assemblage de syrah et de grenache noir (5%), vendangés nuitamment. Nez agréable et fruité, sur la fraise des bois, bouche épicée et acidulée, juteuse, sur une finale de groseiles maquereaux. Avec des encornets grillés légèrement relevés de piment japonais à la mandarine... 

Rose-Touraine-de-la-Renne.JPG

Et on termine par un touraine 2012, Ciel de Loire, tout un programme, du Domaine de la Renne à Saint-Romain-sur-Cher, aux portes de la Sologne, où Guy Levêque exploite près de quatre-vingts hectares. Du pineau d'aunis, que du pineau d'aunis ... Et un vrai rosé d'été, désaltérant, légèrement poivré et croquant comme la première tarte aux mirabelles du marais...

Les petites lampées (mais pas que de rosé) reviennent bientôt...

 

Commenter cet article