Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Feuilleton. Après une petite pause, fait chaud, on se balade, on gère le jardin, on sort dans la fraîcheur du soir, concerts, terrasses, copains de passage...  retour des petites lampées de rosé, le vin de saison, mais si, mais si ... Des petites lampées qui nous mènent une fois de plus en Provence avec une incursion plus à l'Ouest ...Rose-Rosan.JPG

- Château Rosan. Pendant une courte virée dans le Sud, entre mer et arrière pays, bistrots de plage et tables familiales, plats provencaux et poissons grillés, chant des cigales et champs de lavande, beaucoup de rosés... Des improbables, à des prix... improbables dans cerrtains restos, et des plus fréquentables... Parmi ces derniers, un soir, avec un clafoutis aux dernières cerises noires du jardin, cette Cuvée Élégance de Château Rosan, un côtes-de-provence dominé par la syrah (75%), associée au grenache (20%) et au rolle (10%). Cerises et framboises ont joué une jolie partition, sur un fond de bouche légèrement épicé et une longueur élégante...

Rosé:Sainte-Marie

- Les Bastides de Sainte Marie. Un midi, après une belle marche sur le chemin des douanniers, escale au Pirate, un resto du cap Martin, à Roquebrune, face à la baie de Menton... Un endroit mythique, autrefois fréquenté par la jet set et les stars de cinéma. Sous un parasol, de simples et délicieuses sardines grillées et une salade, escortées par ce rosé de Provence du Domaine Sainte-Marie. Frais, floral au nez, charnu en bouche, sur la groseille maquereau, un brin canaille, comme le regard du serveur sous son panama...

Rose-Sainte-Mittre.JPG

- Saint-Mitre. Avec des grillades, sous la pergola d'un mas de Provence, cette cuvée M, coteaux varois, du Domaine Saint Mitre. Du grenache, de la syrah et du cinsault, un nez complexe plein de fruits rouges, une bouche croquante comme une fraise à peine mûre, des falveurs de pomelo, une jolie finale rafraîchissante et des notes de poivre blanc. 

Rose-Aumerade.JPG

- Château de l'Aumerade. Changement de style, avec cette cuvée Marie-Christine du château de l'Aumerade, la magnifique propriété de la famille Fabre-Grimaldi, 550 hectares, 2.500.000 bouteilles... Et des vins magnifiques. Ici du grenache (40%), du cinsault (55%) et un peu de syrah, pour étoffer l'assemblage; un pressurage direct, pour ce cru classé remarquable, complexe et subtil au nez, sur des notes de grenade mûre, d'agrumes, plein en bouche, puissant et de jolis amers dans une finale longue, séduisante et rafraîchissante... Très, très recommandable pour un dîner estival.Rose-Tariquet.JPG

- Domaine du Tariquet.  On termine avec ce rosé du Domaine de Tariquet, qu'on ne présente plus... Nouvelle bouteille, nouvelle étiquette et un cépage unique, le marselan, né, à la fin des années 1960, de l'union du cabernet sauvignon et du grenache noir, planté dans le domaine gascon depuis 1999... Très jolie robe, nez complexe, sur les baies, des notes florales, complexe en bouche, entre framboise et mûre, un rosé racé, qu'on a trouvé élégant et bien sympa. Dégusté en fin de soirée, sous le ciel étoilé du Berry ...

Les petites lampées de rosé reviennent probablement bientôt...

Commenter cet article