Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Rose-Beaumard.JPGDîner. On attend le dos de cabillaud qui dore doucement sur le tépanyaki en compagnie de grosses asperges blanches, variété Andréas, et on bulle sur un rosé. Pourquoi pas ? Un crémant de Loire de chez Baumard, issu du cabernet franc associé à un peu de grolleau, présenté dans une jolie bouteille blanche, transparente et givrée... qui rafraîchit d'entrée après cette belle journée estivale de mai. Robe rose pâle, nez floral, cordon de bulles fines qui montre une belle effervescence, retrouvée en bouche. Ça picote sous la langue, c'est frais et agréable, brut de raisin ... « Bref, c'est vachement bon ton truc...» qu'on me sort.

Vins-Alsace-copie-1.JPGComme certains n'ont pas envie de bulles pas plus que de rosé, je sors deux alsaces de la Cave des Vignerons de Pfaffenheim. Des blancs qui iront plus tard sur le foie gras proposé avec des oignons, blancs eux aussi, confits au miel de lavande. D'abord Steingold 2006, gewurztraminer complexe, sur les fruits exotiques, notes miellées puis minérales, assez lumineux en bouche pour provoquer des « Ah, ça alors, j'aime  bien ...» Puis Ancestrum 2007, pinot gris, également très aromatique, sur l'ananas confit, tendu, assez flatteur pour provoquer des «Ah, ça alors j'aime bien ...» Je sais, ils se répètent. Je dis un mot sur le Domaine des Baumard et ses cuvées Clos Saint-Yves, Clos du Papillon et surtout sur la cuvée Vert de L'Or élaborée à partir d'un cépage portugais connu sous le nom de verdelho de Madère, dont je me souviens avoir dégusté une extravagante version moelleuse. Et un mot aussi sur la Cave des Vignerons de Pfaffenheim, vieille institution alsacienne qui regroupe aujourd'hui plus de deux cent trente adhérents réunis sous la seule bannière de l'exigence.

J'ai probablement parlé un peu longtemps car, d'un coup, j'ai senti que mon dos de cabillaud avait besoin de moi et d'un peu de blanc sec pour le déglacer. Catastrophe évitée...On a fini la bouteille de ce sancerre 2008, du Domaine Paul Prieur à Verdigny, minéral, citronné, pointes anisées, qui répond parfaitement aux petites branches de fenouil posées sur le poisson, en parlant d'une prochaine visite sur le Piton. Et on en a ouvert une autre pour les crottins, en attendant de repartir en Alsace sur la salade de fruits exotiques...

Les petites lampées reviennent bientôt.

Adresses. Cave des Vignerons de Pfaffenheim Gueberschwihr. Tél. 03.89.78.08.08.

Domaine des Baumard, 8, rue de l'Abbaye à Rochefort-sur-Loire. Tél. 02.41.78.70.03.

Domaine Paul Prieur et fils, route des Monts Damnés à Verdigny. Tél. 02.48.79.35.86. 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article