Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

OFFRANDE_Paloumey2013.jpgBeau livre. Les Mains du vin, le cœur de la terre: le titre et le sous-titre de ce livre sont aussi beaux que les textes qu'accompagnent de très jolies photos, le tout signé Stéphanie Reiss. Elle dirige aujourd'hui le Conseil des vins de Saint-Émilion. Il lui a fallu deux ans de travail pour réaliser cet ouvrage qui propose, le temps d'une année et de ses quatre saisons, de suivre des coursières sillonnant les vignobles, à la rencontre des hommes qui façonnent la terre et élaborent le vin. « Ce livre est un geste tendre, un geste de vie » écrit Stéphanie Reiss. Qui poursuit, plus loin: « Le vin se fait par le cœur des hommes. Car c'est d'émotion qu'il s'agit. Faire naître un vin est un acte d'amour, écrire un livre aussi. Les mains œuvrent. Un geste de beauté puisé au sentiment d'amour. Offrir au lecteur ces mots posés au stylo sur du papier, leur offrir un livre que leur mains ouvriront. Elles tourneront les pages, doucement, comme un caresse. La matière du livre entre en résonance avec celle de la vigne. »

La vigne est bien sûr le fil conducteur de ce livre qui nous emmène dans le vignoble de Margaux, sous le ciel blanc de l'hiver, quand les « bois non désirés gisent au sol recroquevillé par le froid. (...) Les ceps, froissés par les vents anciens, essorés par la poigne du temps, étirent leurs deux bras fluets.». Puis vient le printemps, dans les vignes de Pessac-Léognan, quand s'urgit « l'émotion du commencement (...) que les tourterelles roulent des perles dans leur gossier (...) et que dans les vignes bien peignées, un vent se faufile, joue, folâtre.» Et puis, après un été où le raisin « prend la couleur », arrive en fin le grand moment, l'automne et ses vendanges, du côté de Pomerol comme ailleurs, quand les mains rougissent sous la grappe mûre et que « le sang de la terre signe le dernier acte… ».

(Les Mains du vin. Stpéhanie Reiss. Éditions Féret. 29,90 euros).

Commenter cet article