Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Pascal Dussiau, fou à cause de Didier Bureau, vend les ... corses en ligne ...

PASCAL DUSSIAU. C'est le régional de l'étape ! Notre Fou de vin du jour est né à Saint-Amand-Montrond, a vécu et fait une partie de sa scolarité à Saint-Florent-sur-Cher, puis au lycée Marguerite-de-Navarre, à Bourges, avant de poursuivre ses études universitaires à Tours puis à Sciences-Po Paris. Il est  le co-fondateur et le président d'un site de vente en ligne de vins de Corse : Luvinu.fr. « L’origine du projet trouve sa source dans notre difficulté à nous approvisionner en vins de Corse lors de notre retour de vacances sur le continent, explique Pascal Dussiau. En effet, il n’existe pas de réseau de distribution multi-domaines de vins de Corse AOP sur le continent, ni de portail e-commerce qui offre un large choix de vins de Corse. Alors avec un ami continental et deux amis Corses, nous avons lancé en juillet dernier, le premier site de vente de vins de Corse » Après un parcours professionnel qui lui a permis de beaucoup voyager, Moyen-Orient, États-Unis, Afrique, Pascal Dussiau passe désormais son temps entre Paris, la Touraine et la Corse, bien sûr...

- Le déclic ? Le premier verre ? Une histoire ? C’est un copain de collège de Saint-Florent sur-Cher, qui me fait découvrir et apprécier mes premiers verres de vin. Il s’appelle Didier Bureau, il a été Meilleur Sommelier de France, sommelier de l’Archestrate (Alain Senderens) à Paris, aujourd’hui Directeur Prestige chez Duval-Leroy (Champagne). Je me souviens encore des vins bus à son mariage : Château Suduiraut (Sauternes) et Château Lynch-Bages (Pauillac). J’étais assis juste à côté de Jean-Luc Pouteau, Meilleur Sommelier du Monde 1983, je n’en menais par large…

- La devise ? Le vin c’est le partage

- Le meilleur souvenir de dégustation ?  Un vouvray Goutte d’Or 1947 du Clos Naudin, chez Philippe Foreau. Le plus vieux vin que j’ai dégusté à ce jour. Un millésime légendaire. Je n’imaginais pas qu’un liquoreux aussi vieux puisse être aussi transcendant et d’une fraîcheur extraordinaire ! Une couleur ambrée, un bouquet intense de fruits très mûrs, une longueur en bouche infinie…un chenin exceptionnel.

- Cave ou armoire? Combien de bouteilles ? Cave ! De quoi partager de bons moments en famille et avec les amis

- Les trois coups de cœur du moment ?

. Corse, Ajaccio, Domaine Comte Peraldi, Cuvée Clémence, blanc, 2017. Ce vin est issu d’un grand cépage emblématique de l’île de beauté : le vermentinu. Une robe jaune pâle limpide. Au nez, on retrouve des notes de fleurs fraîches (aubépine) et d’agrumes. La bouche est équilibrée et tonique. J’apprécie ce vin par son côté fruité dans sa jeunesse mais on peut encore le laisser vieillir pendant dix ans ! Parfait à l’apéritif avec des fruits secs, avec un poisson ou un plateau de fruits de mer.

. Bordeaux, Margaux, Château Marojallia 2009, rouge, dégusté à 20 degrés, carafé deux heures avant, servir plutôt à 20 degrés qu’à 16 … Robe… rouge mais je suis plus sur les saveurs que les couleurs… En revanche le nez est très riche et subtil avec des fruits noirs, de la cerise, du cassis et des senteurs de sous-bois. La bouche est pleine, dense et de velours avec une longueur et une complexité réjouissantes.

. Corse, Clos Nicrosi, Muscatellu 2018, muscat du Cap Corse dégusté entre 8 et 25 degrés… ouvert au moment du service. La robe est or paille, comme celle d’un sauternes et la ressemblance ne s’arrête pas là… Le nez est intense avec des parfums de raisins mûrs, de fruits secs, de coing, d’agrumes confits et de miel. La bouche est d’une longueur exceptionnelle avec un équilibre parfait entre sucre et acidité. Parfait à l’apéritif, incroyable sur un foie gras ou un dessert au chocolat car moins écrasant qu’un sauternes. Surprenant de pertinence sur des beignets de brocciu ou sur un roquefort ! Il sera sur notre table de fêtes à Noël prochain.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article