Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Petites (et grandes) lampées à trois de cinq rosés naturels ...

BOURGES. Séance vins "nature", suite du feuilleton ... Comme l'an dernier à la même époque, Jacques Flouzat, le proprio de la cave Le Tocsin, m'a proposé de préparer une dégustation de cinq rosés naturels, histoire de poursuivre mon apprentissage...  Des rosés d'automne ! Nous étions trois à déguster ces vins à l'aveugle. Les commentaires ont été faits avant de soulever la chaussette ... Il y a d'abord mes appréciations, puis celles des deux autres dégustateurs, très rompus aux "nature". Enfin une présentation des vins et des vignerons. On y va ...

. Flacon 1

. « Jole robe pâle, un peu trouble, nez  sur la limonade parfumée, les petits fruits rouges. Attaque vive, un peu sucrée et un peu amère, bouche désaltérante, sur le raisin pressé, finale acidulée. Vraiment sympa, frais, désaltérant, un vin de soif. »

- « Robe saumonisante, nez pas très expressif, vineux, bouche sur la groseille et les fruits rouges acidulés. Vin sympa. »

- « J'aime bien, un vin naturel sans défaut, aucune sensation de soufre, vivacité, fluidité, acidité en bouche, j'aime bien ce qui revient en rétro-olfaction, un bon rosé de repas. »

-  Sous le chaussette ? Domaine Bois-Moisset de Sylvie Lediran et Philippe Maffre à Gaillac-Montans dans le Tarn. Vin de France 2016 issu à 100% du cépage braucol. 7 euros.

. Flacon 2

- « Robe un peu orangée, presque tuilée, nez très nature, sans déviance, pas très expressif, sur les petites baies. Bouche tapissante, sur les fruits mûrs avec une finale un peu amère.»

- « Robe soutenue, pelure d'oignon, nez sur les petits fruits mûrs, la framboise, la fraise. Bouche à la fois ronde et pleine, fruitée, avec une belle acidité, finale vive sur l'amande. À déguster avec une salade pêches de vigne/tomates, quelques gouttes d'huile, du vinaigre balsamique et du miel. »

- « Un peu sur la fraise escortée d'une certaine sucrosité, contrebalancée par l'explosion acide en milieu de bouche, avec une finale sur de jolies notes amères. Une grande buvabilité. Peut-être l'ouvrir un bon moment avant la dégustation. »

- Sous le chaussette ? Cuvée Galéjade 2016 du Domaine Mouressipe d'Alain Allier, « artisan vigneron » à Saint-Comes et Maruéjols, dans le Gard. Assemblage de grenache et de Cinsault. 10 euros. 

. Flacon 3

- « Robe limpide, nez un peu déviant rappelant le vinaigre à la framboise. Attaque très acide avant un milieu de bouche sur les fruits rouges, finale sur la pâte d'amande mais joli retour fruité, grande persistance.»

- « Robe un poil soutenue, œil de perdrix, nez sur la sucrosité du fruit à chair blanche, ça fait bonbon anglais mais sans arômes amyliques, de surprenantes notes de  champignon en milieu de bouche, très ronde, des notes de massepain et une jolie fraîcheur. Sur un dessert ou un tajine.»

- « Robe claire, nez pas très démonstratif, des notes un peu oxydatives en première bouche,  beaucoup de sucrosité et d'amertume mêlées. Sur un dessert, plutôt.»

- Sous la chaussette ? Cuvée Louli 2016 de Jean-Claude et Anne Beirieu à Roquetaillade, dans l'Aude. Merlot et cabernet sauvignon à parts égales, élevé six mois en vieilles barriques. Belle étiquette d'un colibri butinant des lèvres rouges. 10 euros.

. Flacon 4

- « Robe un peu tuilée, nez aromatique et très complexe, des fruits, un côté vineux et alcooleux, sur la cerise à l'eau de vie. Bouche un peu plate à l'attaque s'ouvrant sur des fruits mûrs, des fraises maratdes bois. Belle finale éloquente. »

- « Robe à peine tuilée, nez complexe et vineux sur les fraises des bois, des fruits à chair blanche et un côté herbacé, presque anisé. Bouche pleine et ronde, retours des effluves, très bon vin de repas.»

- « Pas beaucoup de nez ! Mais peut-être le plus équilibré jusqu'ici, pas mal d'ampleur en bouche avant une brutale rupture de plénitude. Pas mal de fluidité quand même et finale persistante.»

- Sous la chausette ? Rosé de syrah 2016 du Domaine Lattard ( Denis et Luc) à Autichamp dans la Drôme. 10 euros. 

. Flacon 5

- « Robe très sombre, presque rouge, rappelant le clairet ou le pinot noir évolué.  Un rosé, sûr ? Nez rappelant un peu les cuves de fermentation,  attaque un peu amère et frizzante, des notes de confitures, de compote de fruits rouges, beaucoup d'ampleur et une belle persistance qui laisse la bouche gourmande.»

- « Une robe qui n'a rien à voir avec un rosé, c'est sûr. Un gros nez qui ne rebute pas, pas de sucrosité intempestive, bouche fruitée, fruits et raisins très mûrs. Belle buvabilité, une finale charnue, sans lourdeur, c'est un Ovni...»

- « Un nez un peu métallique, qui s'estompe après oxygénation pour laisser place à une corbeille de fruits rouges très mûrs. Un incroyable équilibre en bouche, rondeur et fruité, la quintessence même du rosé derrière une robe de clairet. Un rosé de gastronomie et de grande garde ! »

- Sous la chaussette ? Cuvée Nouvelles Braises 2015 du Domaine Fontedicto de Cécile et Bernard Bellahsen,  à Caux dans l'Hérault. Un rosé issu de quatre saignées successives de carignan.  20 euros.»

Les petites lampées ( nature ou pas) reviennent bientôt... 

Pour en savoir plus :  vins naturels et vin_naturel et Association des vins naturels.

 

 

Commenter cet article