Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Les petites lampées dans la nature  entre Bourgogne, Val de Loire, Languedoc et Jura ...

BOURGES. Quand un bon copain épicurien, fou de vin et maître-queux met quelques amis autour de sa table... Pour entamer la soirée, champagne pour certain(e)s, rosé des Riceys pour d'autres. Verrines de mousse de betterave rouge/fromage de chèvre ou/et de saumon émincé, éclats d'avocat sur un granité de citron. Le Rosé des Riceys ? Cuvée En Vallingrain 2009 signée Olivier Horiot. Un vin de gastronomie tellement éloigné des rosés du Sud qu'on boit pour désaltérer l'été... Ici, la robe est foncée, presque orangée,  évoquant un clairet, le nez sur la cerise à l'eau de vie, escorté de notes florales, d'épices douces, la bouche vineuse et pleine, la finale un brin réglissée. Génial sur la betterave...

À table ! Autour d'une belle assiette, asperges blanches et coquilles Saint-Jacques avec le corail, sur sauce crémeuse subtilement citronnée. Dans les verres, un chassagne-montrachet 2010 du Domaine Bachelet-Ramonet. Un pur bonheur ! Nez un peu pâtissier, beurré, des notes florales et d'agrumes, bouche, pleine, riche, tapissante, finale très longue sur des retours d'agrumes. Bien joli mariage. Suit un rôti de veau cuit longuement à basse température, escorté de lamelles d'artichauts, d'une compote navet/carotte et d'un clos-vougeot 2007 Léon Millardet*. Nez très aromatique, sur les baies noires mûres, écrasées, des notes de sous-bois. Bouche un peu maigre, mais très fruitée, longueur raisonnable. Voilà pour la Bourgogne.

Pour les fromages et le dessert, direction le Jura. Sur le plateau et particulièrement sur le comté, LA bonne idée ! Un vin jaune 1997 d'Henri Maire, un peu trouble, sur la noix, le safran, les écorces d'agrumes, gras et plein, doté d'une incroyable finale. Et on est restés jurassiens pour le dessert avec un vin de paille 2010 du Domaine Credoz, pas trop sucré, bien équilibré, sur des notes de miel, de fleurs blanches et de compote de prunes... Un régal. La bouteille est bien petite ...

Les petites lampées dans la nature  entre Bourgogne, Val de Loire, Languedoc et Jura ...

- Les petites lampées se poursuivent avec quelques bouteilles ouvertes les jours précédents comme cette cuvée Terres d'Anthéa 2016 des Vignerons de Buzet qui annoncent un vin bio issu du cabernet franc et du merlot. Joli vin, plein de fraîcheur, au nez fleuri, vif et plein de peps jusque dans la finale. Bonheur assuré pour moins de 7 euros. 

Les petites lampées dans la nature  entre Bourgogne, Val de Loire, Languedoc et Jura ...

    - Buvez du Bizeul sans vous ruinez, mais si, c'est possible ! Le turbulent vigneron du célèbre Clos-des fées est également propriétaire du Domaine de la Chique, en Roussillon, où il vinifie un vin destiné à la grande distribution, vendu moins de 8 euros. L'étiquette de la bouteille est ornée d'un olivier, en l'honneur de ce domaine qui possède la plus grande oliveraie de France, sauvé par Hervé Bizeul il y a dix ans. Le vin ? Un 2009, assemblage de carignan, cinsault, grenache noir et syrah, poussant sur un terroir aride de cailloux roulés. Une jolie robe brillante, un nez sur les fruits rouges et les épices. En bouche, un jus gouleyant et savoureux qui a conquis les palais les plus difficiles ...

 

Les petites lampées dans la nature  entre Bourgogne, Val de Loire, Languedoc et Jura ...

- Rouge toujours, dans un autre style, avec ce chinon Baronnie Madeleine 2014 proposé par la maison Couly-Dutheil dans les très bons millésimes. Du cabernet franc, que du cabernet franc, une robe intense, un nez complexe, où se mêlent des fruits noirs bien mûrs, des épices douces. Beaucoup de matière en bouche, des tannins assez souples et du fruit mûr avant une finale élégante. 

Les petites lampées dans la nature  entre Bourgogne, Val de Loire, Languedoc et Jura ...

- On termine par ce rosé de pressurage, la Cuvée des Brumes 2016 du domaine Terres du Pic de Patrick Maurel. Comme son nom l'indique, ce domaine familial cultivé en biodynamie (Ecocert et Demeter) est situé au pied du Pic Sait-Loup, sur la commune de Mas de Londres. Un « rosé 1/2 sec », précise le vigneron, à la robe très claire, sur un nez élégant, fruité et franc, frais et désaltérant, qu'on boirait à la régalade s'il ne fallait pas être raisonnable... Dans les six euros, me dit-on ! On fait le plein pour l'été qui vient ...

C'est tout pour aujourd'hui ...

 

* Une marque du groupe Henri-Maire Développement détenu majoritairement par le bourguignon Boisset.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article