Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Les petites lampées aiment le rosé, sixième épisode ...

BOURGES. L'été est en mode grand beau... Mais on sent bien, dans les lumières du soir, qu'il n'en a plus pour longtemps. Dans quinze jours, c'est la rentrée. Tout est allé très vite. Encore quelques rosées, avant de passer à autre chose...

Le vignoble de Château des Bertrands, en AOP Côtes de Provence, quatre-vingt quatre hectares au pied de la chaîne des Maures, créé il y a cinquante ans, a été racheté en 2010 par Château de Berne qui a la volonté d'en faire une référence. Ce rosé 2015 est un assemblage de grenache (50%) de cinsault et de syrah (20%). Robe claire et brillante, reflets argentés, nez imposant sur les agrumes et les petites baies, les fleurs de printemps, les simples; bouche gourmande, franche et légèrement acidulée, longueur rafraîchissante. Un vrai bonheur. 14,50 euros de plaisir.

Les petites lampées aiment le rosé, sixième épisode ...

- Vous rêvez de la Corse ? Vous y êtes... Avec ce rosé du Domaine Comte Peraldi de la famille Tyrel de Poix, cinquante hectares au-dessus du golf d'Ajaccio. Et vous savez quoi ? L'assemblage contient majoritairement du sciaccarellu (60%), cépage emblématique de la Corse, ici associé au cinsault et au nielluccio (10%). « Le premier a macéré quelques heures avant la saignée, les autres cépages sont en pressurage direct, l'élevage se déroule en cuve sur lies pendant l'hiver », nous dit-on... Résultat, un rosé de caractère, ce qui nous change de quelques bibines du continent... Robe légèrement saumonée, nez plaisant, agrumes, pomelo, épices légères, bouche souple et ample, très fruitée, laissant de petites notes à la fois épicées et salées en bouche. Avec une salade de tomates du jardin, juste arrosées d'huile d'olive et de citron vert, tiens ...

Les petites lampées aiment le rosé, sixième épisode ...

- Encore l'île de Beauté avec ...cette cuvée Felice, un AOP Patrimonio, du Domaine Orenga de Gaffory, une soixante d'hectares sur différentes communes autour de Saint-Florent. Un vin cent pour cent nielluccio, connu en Toscane sous le nom de sangiovese, poussant , ici, sur des sols argilo-calcaire et des galets ronds. La saignée a été effectuée après une macération de douze heures. Là encore, un vin plein de tempérament, sur une robe bien colorée aux reflets légèrement violacés, un nez fruité, groseilles écrasées, quelques notes florales, d'autres, fugaces, d'abricots et d'épices. On retrouve un peu tout cela en bouche, plus quelques jolis amers et une finale qui laisse les papilles légèrement acidulées. Sympa avec un poisson farci au citron et au fenouil...

Les petites lampées aiment le rosé, sixième épisode ...

- En remontant chez vous, détour par le Ventoux, oui, ça grimpe, vous n'êtes pas obligés de le monter à vélo mais vous pouvez descendre ce rosé du Domaine Aymard. Un assemblage de grenache et de cinsault, à part égales, avec un grosse rasade de syrah (20%). Rosé de saignée, robe rose soutenu, sur un nez floral et des notes légères de vernis, avant l'arrivée de petites baies rouges. Bouche, très fruitée, un peu sorbet, désaltérante et finale friande. Moins de cinq euros. Les copains ont bien aimé le pique-nique...

Les petites lampées aiment le rosé, sixième épisode ...

- Et nous voilà de retour en Loire avec ce cabernet franc de Bourgeuil, proposée par la Cave de Bourgueil, à Restigné. Un rosé bio, baptisé Un R de Bourgueil, d'où le grand R italique gravé sur cette jolie bouteille. Sur la fiche technique ? « Vendanges mécaniques, assemblage de vins de pressurage direct (70%) et de saignée pris sur des cuves en macération. Élevage sur lies pendant trois mois.» Robe pâle et brillante, nez sur le fruit acidulé, quelques notes de ciboulette, bouche ronde et dense, enveloppante et une jolie finale tendre et longue. Oui, pour 6,15 euros, on peut y aller à grandes lampées et s'installer à l'ombre du parasol en attendant l'heure du dîner... Et même l'automne !

Les petites lampées (de toutes les couleurs, peut-être) reviennent bientôt...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article