Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Fou à cause de gariguettes au cabernet, Guy Perrot se souvient  du cannonau ...

GUY PERROT. Caviste à la Cave de Malitorne, à Saint-Doulchard, dans le Cher, depuis dix ans, Guy Perrot, né à Saumur, la ville du Cadre Noir, en connaît un rayon en saveurs sucrées, normal, il a d'abord suivi une formation de pâtissier, de confiseur et de glacier. Au bout d'une dizaine d’années de direction de restaurants, notre Fou de vin du jour a changé de voie pour marcher sur les pas de son grand-père lequel était, avant et après la guerre d’Indochine, livreur de vins chez Rémi Pannier (Ackerman). Après des études de gestion et de techniques de commercialisation à la Chambre de Commerce et d’Industrie du Cher, Guy Perrot est devenu caviste. Il est par ailleurs, depuis 1998, membre du club œnophile Saveurs Vignes & Patrimoine. C'est vous dire s'il est à son aise dans les dégustations. Merci pour ses réponses et à bientôt.

- Le déclic ? Le premier verre ? Mon premier verre… ou plutôt mes premiers souvenirs de vins, parce que je ne sais plus dans quel ordre j’ai bu mes premiers vins. Je me souviens quand j’étais enfant, de la douceur sucrée des coteaux-de-l’aubance que j’étais autorisé à goûter du bout des lèvres chez ma tante Annette à Saint-Lambert-des-Levées. Je me souviens également des merveilleuses trempées au vin de mon oncle Lucien à Allonnes. Comme sa sœur, il était paysan maraîcher, au printemps il produisait des fraises gariguettes. Au dessert, il nous remplissait un plein bol de fraises odorantes, juteuses et sucrées qu’il nous recouvrait de cabernet d’Anjou bien frais.

- Une devise ? Bois du vin, t’auras des copains.

- Le meilleur souvenir de dégustation ? Quand une de mes connaissances ou amis voyage dans un pays étranger, j’ose lui demander de me rapporter deux ou trois bouteilles. C’est comme ça que j’ai eu l’occasion de découvrir les vins de Sardaigne. Cépage: cannonau. Des vins rouges intenses à la robe rubis, des nez riches et enveloppants, avec des notes de fruits rouges, de violette, de pivoine, d’épices douces, de tabac et de goudron. Des arômes chauds et robustes, avec des tannins soyeux et frais. Des grands vins aux saveurs du Sud, comme les vins grecs du Nemea Agiorgitiko.

- Cave ou armoire? Combien de bouteilles ? J’ai trois caves : une petite cave de service sous mon plan de travail de cuisine (trente-six), une cave de vieillissement Liebherr (trois cent douze bouteilles) et comme tout est plein… je squatte la cave d’un ami pour y entreposer mes vins de garde et ceux des années de naissance de mes deux garçons (2000 et 2003).

- Les trois coups de cœur du moment ?

. Rosé : le vin de l’été par excellence ! J’aime la facilité et la gourmandise du reuilly rosé du Domaine François Charpentier et fils. Toujours sur le fruit et l’élégance, pour moi, ce reuilly vaut les plus grands rosés de Provence.

. Blanc : montlouis-sur-loire les Choisilles 2013 de chez Francois Chidaine (biodynamie). La pureté du chenin dans sa plus belle expression. Sucre et acidité parfaitement maitrisés pour nous régaler pour de longues années.

. Rouge : Vin de pays d’Oc La Marèle 2005 de Fréderic Porro (Domaine La Marèle), vigneron à Argelliers, dans l'Hérault. Ce vin rouge est une véritable corbeille de petits fruits rouges tout en fraîcheur malgré ces dix ans. Syrah 60 % Cabernet Sauvignon 25% Carignan 12 % Grenache 3 %. Attention vin rare !

Commenter cet article