Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

renaissance-appellations.JPGBordeaux.Je sais, la photo n'est pas géniale, mais c'est juste pour vous donner une idée du lieu. Le théâtre de Bordeaux, pure merveille du XVII ème siècle, entièrement rénové, en même temps que la place de la Comédie, il y a quelques années, accueillait lundi une grande dégustation du groupe Renaissance des appellations. Plus de cent viticulteurs français et étrangers étaient là. Pour ceux qui ne le sauraient pas encore, rappelons que les adhérents à Renaissance des appellations pratiquent une agriculture biologique-biodynamique sur la totalité de leurs vignes dans lesquelles ils doivent bannir « désherbants, fongicides, insecticides de synthèse, engrais chimiques ». Bannies également, en cave,  « levures aromatiques artificielles, enzymes et filtrations stérilisantes », et j'en passe.  Ce qui ne veut pas dire que tout est bon dans le flacon, on est d'accord, ceci écrit sans participer le moins du monde aux diverses polémiques souvent stériles qu'alimentent les pro et les anti bio...

J'ai aimé les bulles de Champagnes Fleury (Courteron) et celles de David Leclapart (Trépail), l'extra-brut de Franck Pascal (Baslieux-sous-Chatillon) et la cuvée Efflorescence, du pinot noir vieilli uniquement en barriques, de Dominique Moreau ( Champagne Marie-Courtin à Polisot dans l'Aube). C'était l'heure du thé, donc du champagne ... Puis je me suis longuement attardé chez les Jurassiens, nostalgie quand tu nous tiens, lampant le chardonnay magnifiquement vieilli en fûts du Domaine Pignier (Montaigu), le savagnin des Tissot (Montigny-les-Arsures), le jaune du Domaine de la Pinte (Arbois) dont le slogan est une permanente invitation: « Plante beau, cueille bon, pinte bien.» Enfin, j'ai réussi à me faufiler jusqu'au stand du Domaine A et P de Villaine (Bouzeron) tenu par Pierre de Benoist, avant de repartir vers d'autres cieux la bouche encore imprégnée de son superbe aligoté ...


PS. Parmi les exposants, un autre Sancerrois, Sébastien Riffault (Sury-en-Vaux) dont j'ai déjà évoqué les cuvées sur ce blog.

Commenter cet article