Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

PS. L'abus d'alcool est dangereux, à consommer avec modération. 

Publié par Alain Fourgeot

Petites lampées de rouges, nature ou pas, d'ici et d'ailleurs...

- Bourges. Le rouge est mis avec, parmi d'autres, ces trois flacons dégustés ces dernières semaines entre quelques lampées, petites et grandes, de rosés... D'abord ce cent pour cent gamay, non pas du Beaujolais ou d'Auvergne, mais de Châteaumeillant, le petit vignoble du Centre-Loire qui monte, monte, depuis l'arrivée d'une nouvelle génération. Cette cuvée Folie douce 2020 est signée par le Domaine Lecomte, treize hectares répartis entre Quincy et Chateaumeillant (trois hectares). Un gamay, «  issu de vieilles vignes de plus de soixante-dix ans, sur des sols d'origine sédimentaire composés d'un complexe sable-limoneux rouge », et élevé durant onze mois en barriques et foudres de chêne. Et on se régale. Après un joli nez entre grillé et confiture de baies noires, une bouche souple et ronde, du fruit, du volume, quelques notes vanillées gourmandes qui font de ce châteaumeillant un véritable vin plaisir à déguster de l'apéritif au fromage, un chèvre cendré un peu sec, voire jusqu'à la salade de fraises, c'est de saison, juste relevée d'une tombée de feuilles de mélisse ciselées...

Petites lampées de rouges, nature ou pas, d'ici et d'ailleurs...

- Direction Chinon avec cette cuvée Éthique Nature 2020 du Domaine Fabrice Gasnier, une des valeurs sûres de l'appellation.  Propriété familiale depuis quatre générations, ce domaine d'une trentaine d'hectares, est situé autour du village de Chezelet, sur la commune de Cravant-les-Coteaux. Pas de pinot noir ici, mais du cabernet franc issu « d'une vigne d'un demi-siècle, planté en terrasse, entre rivière et coteaux, exposée plein Sud, sur des sols argilo-calcaires ». Fabrice Gasnier annonce « un vin nature, sans soufre, sans levurage, issu d' une macération de trente jours et d'un élevage en cuve béton ». Tout cela donne une corbeille de fruits, escortés de notes acidulées et épicées, une belle profondeur, de la fraîcheur, du croquant... Un vrai vin plaisir !

 
Petites lampées de rouges, nature ou pas, d'ici et d'ailleurs...

-  Direction le Sud avec ce vin de pays du Gard, Clos Cyril 2011, du Domaine Rapatel, à Caissargues. Soixante-huit hectares de vignes desquelles Gérard Eyraud tire de nombreuses cuvées "nature", sans intrant, sans sulfitage ni levurage, longuement élevées en cuve, dont la réputation n'est plus à faire... Ce flacon, assemblage de syrah, grenache et cabernet sauvignon, offre un nez remarquable, baies noires très mûres, prunes, épices douces, humus. Énorme concentration, mais sans lourdeur, en bouche, avant une finale chaude et fruitée... Belle bouteille, preuve que les vins "nature" bien faits savent remarquablement tenir la route...

Les petites lampées reviennent bientôt...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Je connais les cuvées de Clos Cyril depuis longtemps,je cautionne votre analyse,des vins passionnants,un modèle pour les naturistes dont hélas bcp sont moins talentueux.<br /> Cordialement <br /> B Durocher
Répondre