Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Les petites lampées remontent le Rhône jusqu'au Beaujolais et la Champagne ...

BOURGES. Avant de partir au pays du saké ...  j'ai encore à vous faire découvrir quelques uns des flacons retenus parmi les très nombreux ouverts ces dernières semaines ... Un petit tour, pour commencer, dans la vallée du Rhône qui régale généralement tout le monde pour des prix très raisonnables, pour peu que le vigneron fasse du bon travail. C'est le cas ici avec ce côtes-du-rhône 2017 du Domaine Vidal-Fleury, présent sur de très nombreuses appellations de la région. Millésime 2015 pour cet assemblage de grenache (65%), de syrah (20%), de mourvèdre (10%) et de carignan, un jus comme on aime en boire autour d'une côte de bœuf bleue et juteuse, colorée au BBQ avant d'être passée au four... Le verre est joliment rubis, le nez volumineux et dense, du sous-bois, des baies mûres, des épices et de la réglisse, la bouche pleine de promesses dès l'attaque, c'est rond, c'est bon, le fruit est causant, les tanins soyeux, c'est fumé et épicé, la finale longue sur des notes d'alambic... Bref, c'est sympa, et pour 9,50 euros ça vaut vraiment le coup... De rouge évidemment ! 

Les petites lampées remontent le Rhône jusqu'au Beaujolais et la Champagne ...

- Pas très loin, à vol d'oiseau, ce flacon du  Domaine Brusset, dont je vous ai déjà causé plusieurs fois ici. Aujourd'hui un cairanne côtes-du-rhône-villages 2016, assemblage de  grenache et syrah issus de vieilles vignes et élevés en cuves  (60%) et en fûts, débouché sur sur une tête de veau, mais oui, y'a pas de saison pour ça... Robe intense, joli rubis, nez revigorant, mûres... mûres, confiture de cerises, notes d'épices et de garrigue, la bouche sur l'olive noire, la figue violette, soyeuse et riche, belle persistance, une vraie belle balade déjà sudiste ... 

 

Les petites lampées remontent le Rhône jusqu'au Beaujolais et la Champagne ...

- On remonte un peu, au delà de Lyon, dans le Beaujolais, avec cette cuvée Ébène 2016, des Vignerons de Bel Air, qui ont fusionné en janvier 2017 avec le Cellier Saint-Étienne pour créer la marque Vinescence... Un "Villages" issu de vieilles vignes de gamay, un demi-siècle, planté sur un terroir granitique sablonneux. Les vendanges sont manuelles, suivies d'un égrappage et d'une cuvaison de dix-huit jours. Le tout proposé dans une bouteille, comment dire... bien peu traditionnelle. Robe grenat, nez complexe, des tas d'idées viennent à l'esprit en prenant son temps, du raisin frais, des fruits rouges escortés de notes plus tertiaires. Tout cela se confirme en bouche, moyennement opulente, sur les fruits rouges compotés, manquant peut-être d'un peu de fraîcheur. Pas sûr qu'à l'aveugle  on soit, d'emblée, sur un beaujolais... Dans les 9 euros.

Les petites lampées remontent le Rhône jusqu'au Beaujolais et la Champagne ...

- On remonte encore un petit peu, dans le Mâconnais, avec ce saint-véran, la cuvée En Crèches 2016, élevée en cuves,  du domaine Jacques et Nathalie Saumaize, issue de vignes implantées sur un territoire calcaire. Bue avec les copains des marais ... Robe élégante, or aux reflets verts, nez floral, fruits jaunes, agrumes et notes de brioche, jolie fraîcheur en bouche, grasse et et vive à la fois, petite amertume finale désaltérante ...

Les petites lampées remontent le Rhône jusqu'au Beaujolais et la Champagne ...

- Et donc des bulles pour finir cette série avec ce Grand Vintage 2009 de Champagne Boizel débouché pour les trois fois... vingt ans d'un copain jardinier. Robe or, joli cordon de bulles persistantes, nez subtil et complexe, des agrumes, des fruits blancs, des notes pâtissières, galette et amande, fruits confits... La bouche est pure, fraîche, avec le retour des fruits blancs et des agrumes, du grillé et du miel, finale désaltérante et longue. Voilà ... Bel anniversaire ! 

Les petites lampées reviennent bientôt... 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article