Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Les petites lampées font dans le nature et le zéro sulfite !

FEUILLETON ROSÉ/Épisode 7. Qu'est-ce qu'un vin "nature" ou vin naturel ? Oh, purée, la question ! Je prends le texte qui suit sur vinsnaturels.fr : « Le vin "nature" ou naturel est le résultat d'un choix philosophique visant à retrouver l'expression naturelle du terroir. Il est issu de raisins travaillés en agriculture biologique sans désherbants, pesticides, engrais ou autres produits de synthèse. Les vendanges sont manuelles et lors de la vinification, le vigneron s'efforce de garder le caractère vivant du vin. Les interventions techniques pouvant altérer la vie bactérienne du vin sont proscrites, ainsi que tout ajout de produit chimique, à l'exception, si besoin, de sulfites en très faible quantité. Les doses maximales de SO2 total tolérées sont de trente milligrammes par litre pour les rouges, quarante milligrammes par litre pour les blancs ». Clair ? Vous pouvez également en savoir plus sur le site de l'Association des vins naturels (AVN). Ceci posé, je laisse à d'autres le soin de débattre des qualités et des défauts respectifs des vins d'ici et des vins de là-bas... Me contentant de goûter. C'est donc ce que j'ai fait récemment au Tocsin, cave berruyère « spécialisée dans les vins naturels et vin bio »... Vous noterez que vins naturels est au pluriel et vin bio au singulier... Comme c'est l'été, c'était rosé. Cinq retenus aujourd'hui, avant une prochaine fournée...

Les petites lampées font dans le nature et le zéro sulfite !

- Voilà du gros lot ! Jacques Carroget, qui conduit avec sa femme Agnès le Domaine de la Paonnerie, à Anetz (Loire-Atlantique), dans les Coteaux d'Ancenis, a fait son Blondin pour baptiser cette cuvée 100% grolleau gris. Pas de sulfite, douze degrés, une robe légèrement saumonée, un nez floral, rose un peu fanée, agrumes et petites pointes iodées. L'attaque est vive, la bouche est nette, précise, fruitée, sur des notes d'amande, et une finale désaltérante. Un vin franc du collier. 12 euros.

Les petites lampées font dans le nature et le zéro sulfite !

- C'est du gamay ! Et on est toujours à La Paonnerie chez les Carroget pour cette fois un 100% gamay, en appellation Coteaux d'Ancenis quand le grolleau était en Vin de France. Robe rose rouge brillante, nez élégant, dans son simple appareil, sur le fruit. Le bonheur est en bouche? Fruitée, vineuse, sur les groseilles maquereaux surmûries , la grenadine en sirop, avec des pointes végétales, qui avaient déjà affleuré au nez, et une finale un peu acidulée/sucrée. Quoi d'autre ? Et bien qu'on pourrait se taper cette quille sans s'en apercevoir tellement un verre en appelle un autre. D'ailleurs, il me semble bien qu'on l'a terminée autour d'un excellent chawarma. 12 euros de plaisir.

Les petites lampées font dans le nature et le zéro sulfite !

- C'est du braucol ! Ah, ben oui, relisez votre tout nouveau Dictionnaire des cépages... Autrement dit du fer servadou ! Que les vignerons du Domaine Bois Moisset, Philippe Maffre et Sylvie Ledran, ont décidé d'écrire "brocol". Et on le trouve notamment du côté de Gaillac. Si la robe est un peu trouble, c'est que le vin n'est, me dit-on, pas filtré. Au nez, des notes de cire, un côté un peu entêtant. Vin rustique, sur une bouche assez monocorde, pas mal d'acidité qui lui donne un certain peps et une finale sur le laurier amandée. Demande peut-être un bon bout de cochon grillé... Pour 8 euros.

Les petites lampées font dans le nature et le zéro sulfite !

- Attention pépite ! Nous sommes dans l'Hérault, chez Julien Peyras, un vigneron S.A.I.N.S, lisez Sans Aucun Intrant Ni Sulfite Ajouté...Grenache et mourvèdre pour cette cuvée joliment baptisée Rose Bohème. Ça ressemble à un rouge mais c'est bien un rosé. Le nez flirte avec les fruits mûrs au sirop et s'égare dans un champ de jachère fleurie. Bouche explosive, riche et dense, sur les fruits à l'alcool, des notes de frangipane, une solide trame vineuse et une belle finale fraîche, fruitée et élégante. Peut-être mon préféré, mais faudra que je re-goûte une autre fois. 11 euros.

Les petites lampées font dans le nature et le zéro sulfite !

- C'est du BIB ! Et oui, on termine par un un Bib du Languedoc-Roussillon du Domaine André Bourguet, près de Béziers. Un "Vin de campagne", assemblage de marselan (70%) et de cabernet franc. Le marselan ? Un cépage noir résultat du croisement de cabernet sauvignon et de grenache noir. Derrière une robe "vin nouveau" virant au rouge clair, un nez herbacé laissant place à du raisin frais. Très fruité en bouche, sur une acidité désaltérante, jolie longueur sur le fruit et le bonbon. Un vin de potes et de soirées estivales... 25 euros le Bib de cinq litres ! Qui dit mieux ?

Les petites lampées reviennent bientôt...

Commenter cet article