Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

PS. L'abus d'alcool est dangereux, à consommer avec modération. 

Archives

 

 

Publié par Alain Fourgeot

Un blanc de Cairanne et une syrah de la vallée du Rhône, en petites lampées...

BOURGES. Cap au Sud, dans la vallée du Rhône, et changement de couleurs ! L'été peut aussi se décliner en blanc et en rouge... Pour le blanc, en compagnie de fruits de mer, de crustacés, voire d'un homard à la braise... on peut faire confiance au Domaine Brusset où l'on cultive, en famille, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, quelque soixante-dix hectares de vignobles sur quelques unes des plus belles appellations des Côtes-du-Rhône méridionaux. Tiens, cette cuvée Les Travers 2022 ! Appellation Cairanne. Un assemblage de clairette, grenache blanc, roussanne et viognier issus de coteaux argilo-calcaires et de terres sablonneuses. « Pressurage direct, fermentation en cuve et en fûts pour 30% de la récolte, fermentation malolactique ». On a aimé sa belle robe claire et brillante au légers reflets vert d'eau, son nez marqué par les fleurs blanches, des fruits exotiques, une pointe d'ananas, une autre de vanille,  une touche de fenouil peut-être d'aneth. Attaque énergique avant une bouche ronde, fruitée, jusque dans la finale, volumineuse, marquée par des notes citronnées et légèrement épicées. Parfait ! 13 euros en ligne. 

Un blanc de Cairanne et une syrah de la vallée du Rhône, en petites lampées...

-  Coté rouge, on a opté, à l'heure d'un sympathique mâchon, pour cette syrah 2021, un IGP des collines rhodaniennes du Domaine Pichon, vingt-trois hectares situés sur la rive droite du grand fleuve dans de  prestigieuses appellations, Côte-Rôtie, Condrieu, Cornas, etc. Cette cuvée, issue de parcelles situées sur la rive droite du Rhône, limitrophe à l'appellation Saint-Joseph, élevée en barriques, montre un sacré caractère. Ici, on aime les vins un peu épicés, comme ceux issus du pineau d'Aunis ( Vendômois, notamment) et donc la syrah qui développe des arômes plus ou moins poivrés, en harmonie avec des fruits rouges mûrs, voire compotés, des notes florales et sylvestres, cachées sous une élégante robe sombre.  On croquera avec bonheur dans cette cuvée gourmande servie légèrement rafraîchie, température extérieure oblige... Ça vaut dans 14 euros départ cave. A vos grillades !

Les petites lampées reviennent bientôt...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Bonjour Alain <br /> Tes commentaires de dégustation sont toujours d'un très bon niveau , justifiant cette fois la qualité du Cairanne blanc dont je ne connaissais pas l'appellation et bien sûr l'IGP rouge proche des grands crus des côtes du Rhône septentrionaux<br /> Références bien notées<br /> <br /> A bientôt
Répondre