Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Dominique Cattez, folle à cause de son père, se souvient de Château Lion Perruchon ...

DOMINIQUE CATTEZ. Comme beaucoup de retraités aujourd'hui, elle a conservé une activité. Attachée de presse notamment dans le domaine du vin. Passionnée de communication mais aussi de nature et de dessin, Dominique Cattez pratique l'aquarelle dans un atelier, randonne tous les jours une heure et demi, observe les fleurs, les fruits, et se régale dans ce merveilleux Languedoc où elle réside actuellement,  entre combes, vallons et petites collinettes... Ravi de vous accueillir dans la petite bande des fous et des folles... de vin, Dominique Cattez. 

- Le déclic, le premier verre ? Le déclic, c'est mon père. Il avait une cave impressionnante. Il faisait venir, par des représentants, des vins de toutes les régions viticoles de France. C’est donc avec lui que j’ai dégusté du vin et bien sûr le premier verre. Assez jeune d’ailleurs ! C’était entre autres, le Château Lion Perruchon, un lussac-saint-émilion, Maison Thézard à Lussac. J’ai retrouvé ce domaine quand j’étais attachée de presse à la Foire de Paris il y a vingt-sept ans, déjà !!!!! Je ne vais pas manquer d’en acheter si je vais dans le Bordelais.
 

- Une devise ? "Le problème n’est pas de prendre du poison, l’important c’est d’en changer tous les jours". Alors, le vin n’est pas un poison mais un délice, changer de régions, c’est un bonheur mais point trop en boire !!!!  de flacons différents !!!!!
 

- Le meilleurs souvenir de dégustation ? Il est avec mes clients vins depuis maintenant une vingtaine d’années.  Ce sont eux qui m’ont appris à déguster le vin surtout avec Claude River à Chusclan et Denis Sarda à Espira-de-l’Agly, dans le Roussillon, près de Rivesaltes, sur la route de Salses-le-Château. Tout cela est complété par une présence dans un grand concours de vins dans le Centre de la France pendant quelques années.
 

- Cave, armoire, combien de bouteilles ? J’ai quelques bouteilles de vins dans un garage. Certaines vieillissent tranquillement, d’autres sont bues à l’occasion, une quinzaine car l’endroit n’est pas fameux pour conserver du vin.
 

- Les trois coups de coeur du moment ?

. Muscat de Frontignan, Château la Peyrade, muscat blanc, fin en bouche, peu de sucrosité, un délice. 

. Château les Amoureuses, Black Sublim 2012, rouge, un vin capiteux avec beaucoup de finesse, une finale toute en douceur et arômes délicats.

. Château Larruau 2011, Margaux, un vin de grandes occasions, en train de vieillir doucement, un vin de gourmet.

. Dernier coup de cœur il y a quelques jours, dans le Minervois. Un déjeuner sous la tonnelle d'un resto très sympa, le Terminus à Cruzy. Nous avons dégusté un vin frais, sur le fruit, issu d'un cépage que je ne connaissais pas, l'œillade, et provenant du Domaine Thierry Navarre à Roquebrun.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article