Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

yveslefou.jpg

Yves Charles. « La table, c'est le domaine d'Yves Charles. Alors cuisinier étoilé (La Maison Courtine, à Paris), il a repris la coutellerie artisanale Perceval, à Thiers, en 2008. Il était venu acheter des couteaux pour son restaurant et a fini par racheter la coutellerie... et vendre son restaurant. Sous son impulsion, cette entreprise artisanale qui comptait un salarié emploie aujourd'hui quinze artisans couteliers et fait partie des plus réputées de Thiers. Le 9.47, couteau de table qu'il a lancé sur la base du couteau fermant Le Français, est devenue la référence dans le monde de la bistronomie. (web :www.couteau.com). »

Merci Laurent Bernard, fou de Mille et Une Pierres, d'avoir transmis mon questionnaire à Yves Charles et pour l'intro...

- Le déclic ? Le premier verre ? Le premier verre, il est bien loin... Le déclic ? La rencontre avec Bernard Pontonier et François Morel, en 1987, j'ai découvert le bistrot, les nuits parisiennes, et une façon de voir le monde

- Une devise ? Pour savoir si un verre est de trop il fait l'avoir bu !

- Le meilleur souvenir de dégustation ? Le 9.47 du Domaine Peyra évidement ! C'est un vin primeur de 2004, Stéphane Majeure m'en a apporté quelques magnums. C'est lors de la dégustation de ce vin que j'ai eu l'idée de produire le couteau de table baptisé le 9,47... Cinq ans plus tard nous en vendions 18.000 par an.

- Cave ou l’armoire à vins ? Combien de bouteilles ? Nous avons environ trois cents bouteilles de vin a l'atelier Perceval, nous nous honorons de pouvoir recevoir tous les amis de passage à Thiers.

- Les trois coups de cœur du moment ? 

. Un chant des oiseaux, Bruno Schueller, 2002 en magnum, dégusté récemment, une splendeur de puissance et de finesse.

. Vouvray, la Diletante 2010 de Catherine Breton, un chenin identitaire, vif ! brillant ! désaltérant !

- Tavel d'Éric Pfifferling, Domaine de L'Anglore 2012, si vous avez eu la sagesse et la volonté d'attendre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article