Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Estelle-Touzet.jpgEstelle Touzet. Berrichonne  de Châteauroux, chef sommelier depuis octobre dernier au Meurice, elle vient d'être nommée chef sommelier de l'année par le Guide Pudlo (Éditions Michel Lafon). Après ses études au lycée hôtelier proche de Brive-la-Gaillarde (Corrèze) où elle a obtenu son BTS d’hôtellerie-restauration, option arts culinaires de la table et du service, elle a obtenu une mention de sommellerie à Paris. Puis passé deux ans dans des palaces, le Bristol et le Crillon, hauts lieux de la gastronomie française, avant de partir à Londres en septembre 2006, au restaurant Tom-Aikens, une étoile au Guide Michelin. Après quoi, à vingt-neuf ans, elle est arrivée au Meurice, tout en rêvant de faire un jour un tour du monde des vignobles... Elle a aujourd'hui la responsabilité de trente mille bouteilles. Elle a arrosé  son titre avec un champagne Ruinart 1980. « Je vis dans mon rêve, a-t-elle confié au Journal du Dimanche, et j'espère être comme le vin, me bonifier avec l'âge et être meilleure de l'intérieur.»

Commenter cet article

Touzet Christian 26/01/2011 13:51


Bravo Estelle ....


Fadette en Berry 26/01/2011 11:25


Bonjour, bravo à Estelle Touzet.
Pourrait-on savoir de quel guide Puldo il s'agit s'il vous plaît ?


Alain Fourgeot 26/01/2011 14:05

Pudlo Paris je suppose . J'ai trouvé l'info dans le Jdd et dans des journaux spécialisés. Cordialement.

Michèle Bonnafont 25/01/2011 17:56


Un grand bravo à toi Estelle, pour qui j'ai vu évoluer et s'affiner au cours des années ton souhait de travailler dans la gastronomie. Quel bonheur de pouvoir faire connaître à des amateurs pas
forcément éclairés mais désireux de les découvrir, tous les apôtres du vin et pourquoi pas, les amener à savourer les fameuses "Gouttes de Dieu". Ne change rien !