Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Roubine.JPGFeuilleton. Jusqu'à ce que l'été arrive, petites lampées de rosé en chantant le tube des Négresses vertes...

Bourges. Ce jour-là, pour se réconforter et se remonter le moral en cuisine, on avait décidé d'ouvrir un rosé de Château Roubine, la magnifique propriété de Valérie Rousselle, « nichée au creux d'un cirque naturel bordé de pins et de chênes », entre Lorgues et Draguignan, au cœur du Var, département qui vient de souffrir d'une terrible tempête de grêle. Roubine, ce sont cent douze hectares dont soixante-quatre d'un seul tenant de vignobles ...

Et je te sers un verre en coupant la coriandre, et je t'en sers un autre en mettant le quart de chevreau au four, et je t'en remets encore un en s'échangeant les bons coins à girolles, qui ne devraient pas tarder à pousser, flotte et chaleur ... Si bien qu'il a fallu ouvrir autre chose pour l'apéritif... Mais c'est une autre histoire à venir. Et alors, ce Cru Classé des Côtes de Provence ?

- Ce qu'en dit la fiche technique ? Assemblage de cinsault, grenache, cabernet sauvignon et, en plus petits pourcentages, de carignan, de tibouren, de syrah et de mourvèdre. Grâce aux vendanges de nuit, cette cuvée, issue à 80% de saignée, bénéficie d'une macération pelliculaire à base température de quelques heures. Les cépages sont vinifiés séparément. La température est maintenue à 15/16 degrés après débourbage à froid. La fermentation malolactique est bloquée. Après collage et filtration, la cuvée est composée en dégustation.

- Ce qu'on en a dit, nous autres, dans la cuisine ? « Tous les cépages du Sud...», « très joli …», « je me souviens très bien du 2010, très minéral...», « un peu de fraise des bois, peut-être...», « un peu fermé, trop froid, il va s'ouvrir, mais je suis sur la peau d'agrumes...», « « belle fraîcheur en bouche...», « donne du plaisir direct...», « je vous signale que la bouteille est très largement attaquée...», « quand on aime ... », « faut aller doucement, comme avec un bonbon à sucer... », « quel genre de bonbon ? », « il laisse une jolie sensation...», « sérieusement, un rosé comme je les aime...», « faudra y revenir cet été avec tes anchois marinés à l'huile d'olive ... ».

Les petites lampées (de rosé) reviennent bientôt...

 

(Chez les cavistes. Environ 12 euros).

 


Commenter cet article