Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Vendomois 1Feuilleton. Jusqu'à ce que l'été arrive, petites lampées de rosé en chantant le tube des Négresses vertes...

Bourges. Ce jour-là, c'était soupe sino-japonaise à la citronnelle, dashi, miso blanc, légumes nouveaux, pe-tsaïs cultivés par les Asiatiques des marais de Bourges, gingembre, coriandre fraîche... Puis pâté en croûte (de volaille), salade (du jardin), gruyère (de Savoie) et soupe (encore!) de fraises (des gariguettes, les premières) au poivre et au gris du Vendômois... Lequel s'est évidemment retrouvé dans les verres. Les Côteaux du Vendômois ? On les trouve dans les boucles du Loir, entre Vendôme et Montoire, au pays du tuffeau et des maisons troglodytiques. C'était le purgatoire des rois, c'est le paradis d'un cépage rare, curieux, difficile, le pineau d'Aunis aussi baptisé chenin noir, qui doit son nom, dit-on, au prieuré d'Aunis, situé près de Saumur. Je l'adore celui-là... Le cépage, pas le prieuré. Et je m'en régale l'été car il donne les plus désaltérants gris qui soient avec un rapport qualité-prix imbattable...

- Ce qu'en dit la fiche technique ?  Domaine familial de 25 hectares en «culture raisonnée ». Gris issu du pineau d'Aunis provenant de sols argilo-perrucheux (argile à silex), pressurage direct, sans levure ajoutée.

- Ce qu'on en a dit, nous autres, autour de la table ? « J'aime bien l'étiquette...», « je suis sur la framboise...», « ou la groseille... », « bof !, plutôt sur du floral, de la rose ancienne, discrète...», « je suis d'accord pour la framboise, de légères effluves, mais je pencherais plus pour la fraise...», « tu as une plante au jardin qui rappelle ce nez...», « le nez est tout de même très discret...», « c'est moins poivré qu'on me l'avait dit, ce cépage...», « c'est poivre blanc surtout ...», « j'ai goûté plus poivré...», « c'est vif, désaltérant, long, ça revient bien avec la citronnelle..», « sur les fraises, c'est top...», « sympa, simple, coquin...», « pour cinq euros, que demande le peuple ? » ...

 

Les petites lampées (de rosé) reviennent bientôt...

 

(5 euros. Cavistes et vente directe. Domaine Brazilier à Thoré-la Rochette. 41100. Tél. 02.54.72.77.79) 

 

Commenter cet article