Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

macon-rose-2.JPGFeuilleton. Jusqu'à la fin de l'été, le feuilleton continue. Petites lampées de rosé en écoutant de la musique pour laquelle on reste en Provence et à Saint-Tropez avec Brigitte Bardot et sa fameuse chanson Coquillages et Crustacées ... Pour le vin, on remonte dans les terres...

Bourges. Ce soir-là, c'était friture d'eau douce au menu. Ablettes, gardons, rotengles et même quelques poissons-chats qu'il a fallu écorcher... Pêchés, par un bel après-midi d'été, dans l'Yèvre. Elle traverse les marais de part et d'autre avant de poursuivre son lit en direction de Mehun-sur-Yèvre et regorge de poissons blancs mais aussi de carnassiers. Dans les verres, à défaut de blanc, un rosé de Mâcon, cent pour cent gamay, de la Cave de Charnay-lès-Mâcon , soixante-dix sociétaires pour cent quarante hectares en production. 

- Ce qu'en dit la fiche technique ? Du gamay issu de différents terroirs, argilo- calcaire, argileux et argilo-limoneux, pour un tiers chacun, des coteaux d'Hurigny. Macération préfermentaire à froid de douze heures, pressurage doux, élevage en cuve inox.

- Ce qu'on en a dit, nous autres, autour de la friture ? « Jolie bouteille sablée, bouchon à vis, c'est sympa et on est tranquille avec le coup de bouchon...», « le gamay en rosé, on n'a pas l'habitude, mais c'est agréable bien frais, je me souviens d'un châteaumeillant pur gamay qui était une merveille aussi...», « moi je suis sur la poire, la fraise des bois, le bonbon acidulé...», « on avait aussi goûté un beaujolais rosé, non, une fois, qui était pas mal...», « un joli travail de coop, c'est frais, rond, bien en chair, persistant, vineux ...», « et pourquoi t'as pas sorti du blanc ? », « ne parlons pas de ma santé...», « et bien je vais vous dire un truc, avec la friture je n'aurais pas osé, mais c'est pas mal de tout...», « on y retourne demain, à la pêche ? » ...

Les petites lampées  (de rosé), reviennent (peut-être) bientôt...

 

(4,90 euros à la cave et chez les cavistes)

Commenter cet article