Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Rose-GM.JPGFeuilleton. Jusqu'à la fin de l'été, le feuilleton continue. Petites lampées de rosé en écoutant de la musique. On s'incruste en Provence et à Saint-Tropez avec Brigitte Bardot et sa fameuse chanson Coquillages et Crustacées ...

Bourges. Ce jour-là, écrasés par la chaleur d'un été décidément tropical (!!!!), nous nous sommes installés pour l'apéro sous un immense parasol, genre qu'on trouve sur les terrasses des bars branchés des plages de la Côte... On a parlé, en vrac, ça partait dans tous les sens, des JO, des Anglais auxquels on devrait retirer au moins deux médailles d'or, des basketteuses françaises et des deux paniers à trois points, quasi sur le buzzer, de la Berruyère Céline Dumerc; de Londres et du Tate Modern; des costumes créés par Christian Lacroix pour le ballet La Source, exposés tout l'été au Centre national du costume de scène de Moulins, visité la veille... Tout cela autour d'une terrine maison, de quelques cochonnailles, d'olives au citron... Dans les verres, la cuvée GM comme Gabriel Meffre, « négociant éleveur à Gigondas » qui fait aussi dans le rosé de Provence...

- Ce qu'en dit la fiche technique ? Assemblage de grenache, syrah et cinsault, issus d'un sol argilo-calcaire à cailloutis, au pied de la montagne Sainte-Victoire. Vinification en cépages séparés à basse température, macération pré-fermentaire très courte, soutirage et fermentation malolactique, assemblage des différents cépages, élevage en cuves et mise en bouteille précoce.

- Ce qu'on en a dit, nous autres, sous le parasol ? « J'ai des roses anciennes de la même couleur dans mon jardin ...»; « c'est quand même pas mal fait, très rosé de Provence, un brin pommadé peut-être...», « si tous les négociants faisaient des rosés comme celui-là...», « il est bien en bouche, élégant, acidulé, désaltérant, parfait un jour de canicule...», « c'est sans surprise, mais bien fait, assez rond, harmonieux ...»; « je trouve qu'il se boit trop vite, mon verre est déjà vide ! »...

Les petites lampées (de rosé) reviennent bientôt...

(7,80 euros chez les cavistes et en GMS)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article