Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Nartette-copie-3.JPG

Feuilleton. Jusqu'à la fin de l'été, le feuilleton continue. Petites lampées de rosé en écoutant de la musique. On s'incruste en Provence et à Saint-Tropez avec Brigitte Bardot et sa fameuse chanson Coquillages et Crustacées ...

Bourges. Ce soir-là, avant de partir déambuler dans les lumières d'une Nuit bleue, dîner autour d'un saladier d'anchois frais juste saisis au gros sel, marinés quelques heures dans une belle huile d'olive parfumée au thym et au romarin, et d'un gratin trois couleurs de courgettes, blanches, jaunes et vertes, suivi d'une soupe de pêche au poivre vert. Dans les verres, un bandol du Domaine de la Nartette, propriété du Conservatoire du littoral. Quinze hectares de marnes et de calcaires, situés entre le port de la Madrague et la calanque de Port d'Alon, au cœur du site classé de Saint-Cyr-sur-Mer. Les vins sont vinifiés par la Cave du Moulin de la Roque, associée avec les Maîtres Vignerons de la presqu'île de Saint-Tropez dans un groupement baptisé Terres de Mer...

- Ce qu'en dit la fiche technique ? Assemblage de mourvèdre (45%), de grenache (30%) et de cinsault, issus de sols calcaires. Vinification cépage par cépage, pressurage direct, vinification à basse température et assemblage après clarification.

- Ce qu'on en a dit, nous autres, autour de la table? «  Frais...», « pas frais, glacé, faut attendre un peu, il est complètement groggy...», « si me trouves un bandol à l'aveugle ...», « franchement, sont sympas ces rosés du Sud, mais je trouve qu'ils se ressemblent tous un peu...», « tu ne dirais pas ça si tu en dégustais cinquante dans la même matinée, en enfilade ...», « bon, il s'est réveillé, on est toujours sur la groseille, des notes de fleurs, il la ramène côté nez...», « il tient la route, belle structure, bien en bouche, assez long...», « je le trouve parfais sur les anchois, l'huile d'olive et ses accents de garrigue...», « et assez puissant pour soutenir le gratin, superbe d'ailleurs, je ne connaissais pas les courgettes blanches ...», « et avec les pêches, t'aurais pas sa petite sœur à la Nartette ?».

Les petites lampées (de rosé) reviennent bientôt...

(12,10 euros à la cave et chez les cavistes). 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article