Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Secret-de-lie.jpgTatieva. Elle ne veut pas donner son patronyme, seulement son nom d'artiste, et vous en saurez plus en allant sur son blog joliment intitulé  les Callipyges de Tatieva. « Folle de tout ce qui grise... mais en couleur, toujours », Tatieva vit aujourd'hui à Annecy mais est originaire du Dauphiné, « pays de terres onctueuses sous le palais » et du grattin dauphinois, sa « petite madeleine », qui lui « éveille les papilles et dévoile des souvenirs d'enfance ». C'est en me baladant sur le net que j'ai découvert son site et ses dessins, souvent inspirés par le vin. A mon invitation de répondre au questionnaire, elle a répondu rapidement, m'envoyant dans les quarante-huit heures, les réponses qui suivent... Elles sont, comment dire, un peu décalées par rapport à celles des autres fous de vin, mais jolies et poétiques... Les voici. Merci, Tatieva. 

- Le déclic ? Le premier verre ? Un soir, à la veillée... Quoi de mieux pour accompagner des noix et du bon pain qu'un verre de vin ? Ou un dimanche, dans le verre des uns et des autres, lors d'un repas de famille. Je me souviens plus... Je vous l'avoue, je ne connais pas le monde du vin mais j'aime les mots du vin. Ils sont doux à mes oreilles et à mon âme, j'aime le goûter, j'aime le photographier, j'aime le peindre, j'aime l'écrire, j'aime le partager, j'aime sa poésie et les voyages qu'il m'offre, j'aime les émotions qu'il me procure. Dans l'âge tendre, je collectionnais les étiquettes que je plaçais délicatement dans un herbier... Il y a aussi le thé qui m'entraîne dans ses effluves et m'apaise. Et le picon bière dont je suis folle !

- Une devise ? " Qui ne sait déguster ne boit plus jamais de vin mais goûte des secrets". Salvador Dali.

- Le meilleur souvenir de dégustation ? Un soir, un bourgogne. Partagé à deux, dans l'intimité. Sa puissance et sa forte présence m'ont séduite. Un vin sensuel, rond, généreux, avec un brin de mordant, de rapeux, j'aime ! Un verre terre à terre, ancré, solide. De cela j'ai besoin, pour ne pas m'envoler trop haut !

- Cave ou armoire ? Combien de bouteilles ? Ni l'une, ni l'autre, toujours à vue d'œil, à portée de main. Si je ne sais toujours pas ouvrir une bouteille de champagne, mon Charles m'est fidèle à chaque bouteille de rouge ou de blanc ...

- Les trois coups de cœur ? Un petit vin naturel joliment nommé Plaisir, pour lier à une brique de fromage ou à partager entre camarades. Mon petit bourru, qui m'accompagne à chaque date anniversaire, au temps des vendanges. Un troisième, riche en tanins, savoureux de goût et généreux de cœur, à découvrir... bientôt. Je n'ai pas d'amateurs de vin dans mon entourage pour m'initier aux mots, rituels et étiquettes. Aussin j'apprends doucettement, souvent par le hasard ou les partages, de-ci, de-là... Mais le  vin m'inspire !

Commenter cet article