Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

moi-Pau-2.jpg

Sylvie Augereau.  Je suis ravi, fou heureux, d'accueillir, dans la joyeuse bande des Fous de vins, Sylvie Augereau, la grande prêtresse, « la chef d'orchestre », écrit-elle, de la Dive Bouteille, le salon du vin nature, qui se tient chaque début d'année, au château de Brézé, dans le Maine-et-Loire. « Ligérienne assidue, je n’ai jamais habité à plus de cinquante mètres du fleuve » précise celle qui se dit « journaleuse », (Nouvel Obs, Revue du vin de France), « écriveuse » (trois Carnet de Vigne chez Hachette Pratique) et « vignereuse » (deux cuvées A la bonne heure en 2009 et 2010). Merci pour ces jolies réponses et à l'an prochain à la Dive ...

- Le déclic ? Le premier verre ? Un très vieux liquoreux angevin que mon grand–père cuisinier avait remonté de la cave pour Jean Carmet. J’ai eu droit à une gorgée de ce drôle de liquide orange. Et le déclic pour les vins nature, c’est un beaujolais de contrebande vinifié par un collaborateur  Marcel Lapierre. Pas de nom, pas d’étiquette, pas de trace, j’ai compris bien plus tard comment c’était fait et pourquoi c’était bon…

- Une devise ? "Nul n’est censé ignorer la Loire…."(les mots dont je suis le plus fière).

- Le meilleur souvenir de dégustation ? Mon premier pas chez Jean-Louis Chave. Une claque à chaque barrique qui clame une note précise et cinglante, jusqu’à la bouteille qui sonne tout Hermitage. Le vin harmonieux, infini, délicat, puissant. La leçon du minéral et la leçon du vin tout court raconté par un grand bonhomme d’une humilité déconcertante. Ce n’est pas rare chez les grands vignerons.

- Cave ou armoire? Combien de bouteilles ? Cave. Incalculable. Très mal rangée pour y faire des découvertes au milieu de la nuit. Et pas du tout tempérée pour mettre à l’épreuve tous les vins naturels qu’elle recelle.

- Les trois coups de cœur du moment ?

- Vouvray 2002. Le premier millésime de Marie-Annick Lemaire vinifié par Nicolas Renard. L’aventure fut brève mais il reste ce vin qui nous a imposé le silence à chaque gorgée.

- Pommard 2009 de Frédéric Cossard. La preuve en 75 centilitres que le pinot noir est le plus émouvant des raisins quand on ne l’écorche pas et qu’on le laisse parler à sa guise (sans l’étau du SO2). Une grande conversation.

- Les Chalasses Marnes Bleues 2009 de Jean-François Ganevat. Tout ce qui sort de la cave de ce grand bonhomme est régal et partage. Le savagnin est un raisin magique et le Jura une mine de trésors.

 

 

Commenter cet article