Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

IMG_1887.JPGSandrine Tulasne. Attachée de presse depuis onze ans, d'abord à Bordeaux, elle a créé en 2008 sa propre maison joliment baptisée au tour de la presse. Installée en Vendée, Sandrine Tulasne ( verre en main sur la photo) travaille principalement pour les vignerons de la vallée ligérienne dont « elle apprécie les vins et la personnalité.» On aime la qualité et l'originalité de ses dossiers de presse, son sourire et son approche des vins qu'elle goûte avec curiosité et envie.  

- Le déclic ? Un papa hédoniste et très organisé qui achetait ses bordeaux en primeur. En ce qui me concerne, une nature gourmande et très curieuse. J’étais assez réfractaire au sucre résiduel à dix-sept ans et refusais souvent d’associer liquoreux et foie gras. Depuis, j’ai fait du chemin et mes six ans passés auprès des crus classés de Sauternes et Barsac m’ont obligée heureusement à revoir ma copie. J’ai fait de très jolies rencontres, qui m’ont permis d’apprendre toujours plus. Le vin me passionne, me fascine. J’ai parfois l’impression de ne pas être à la hauteur, mais ce n’est pas grave, je découvre, je travaille.

- La devise ? De bons verres, une bonne température et surtout en bonne compagnie.

- Le meilleur souvenir de dégustation ? Disons qu’il y en a eu plusieurs à des étapes différentes car nos goûts évoluent, ils se précisent. Le premier, certainement un carme haut-brion, que mon papa avait pour habitude d’acheter chaque année, je devais avoir dix-neuf ans, et cela devait être un 1989. J’ai pris conscience de la complexité du vin. J’ai alors vu " cette boisson " sous un autre angle à partir de ce moment-là.

- La cave ou l’armoire à vins ? Combien de bouteilles ? Les deux, la cave pour stocker les bouteilles que je souhaite garder pour les anniversaires de mes enfants et mes enfants tout court d’ailleurs… La cave à vin pour gérer mes petits caprices au quotidien, non hebdomadaires, c’est politiquement plus correct.

- Les trois coups de cœur ? Les Romains 2008 (blanc) du Domaine Vacheron, un vin précis, net, ciselé, une minéralité très expressive, de la tension, beaucoup de tension. 

Guiberteau 2009 (blanc) il n’y a pas longtemps à Paris. Servi à une température parfaite et en bonne compagnie. Le vin était à la fois gourmand et frais. Et quel équilibre ! 

Château Pontet Canet sur tous les derniers millésimes depuis 1999. Je suis amoureuse de ce vin, définitivement sous le charme.

Et j'ajoute Muenchberg 2008 d'Ostertag, tout simplement incroyable...

 

 

Commenter cet article

Michel Smith 14/01/2012 13:48

Commentaire tardif : merci de me donner une fois encore l'occasion de voir le lumineux visage d'une belle princesse. Tout ce qu'elle dit sur le jus de la treille est juste !