Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Dejeuner_des_20-1Vignerons.jpgParis. Une fois n'est pas coutume, les premières petites lampées d'avril seront people... Retour en photos sur le Déjeuner des 20 organisé, à la fin de la semaine dernière, par l'agence Tranversal. L'idée de son directeur, Jean-François Hesse (à gauche sur la photo de groupe, avec les vignerons et les chefs) : inviter vingt journalistes et personnalités, pour déguster les vins de sept grands domaines* dont il assure la communication, pour un déjeuner en deux actes dans deux restaurants étoilés de la capitale. Les peoples ? Trois fous de vin, des vrais ... François Berléand, à l'affiche de Dead Man Talking, également fou de foot et parfois Grosse(s) Tête(s), la souriante Mademoiselle Matinale, Ariane Massenet et le héros du Sang de la vignePierre Arditi, fou de vin revendiqué, qui a bien voulu répondre en direct, avec gentillesse et humour à mon questionnaire des Fous...

Les-trois.jpg

. Premier acte au restaurant le Laurent, une étoile au Michelin. Au menu préparé par Alain Pégouret, une friture d'éperlans joliment croustillante pour accompagner l'apéritif, un champagne Lenoble, Collection rare, grand cru blanc de blancs, Chouilly 1996, servi en magnum ou carafé. Un millésime exceptionnel, dégorgé plus plus de deux ans avant la dégustation, et un vin magnifique, plus vineux en carafe mais dans les deux cas remarquable. A table, un pâté en croûte, chutney de fruits escorté d'un givry 1er Cru 2009 du Clos du Cellier aux Moines, gourmand, plein de fruits. Puis, avec un frégola-sarda (des petites pâtes en forme de billes, cuites façon risotto) truffée, sauce poulette au savagnin, un margaux 5ème Grand Cru Classé 2005 de Château Dauzac, grand millésime encore fermé, sur de beaux tanins qui ne demandent qu'à s'assouplir.

dejeuner-20-rouges.JPG

. Deuxième acte à l'Apicius, dans le bel hôtel particulier de Jean-Pierre Vigato, doublement étoilé. Le plat de résistance, un sublime carré de veau de lait de Corrèze à la broche, petit ragoût de veau aux dernières truffes, fut servi avec un Grand Cru Classé de Saint-Émilion 2010 de Château Laroze, du cabernet franc bien mûr, ouvert, sur des notes de fumé. En suivant, le plateau de fromages de Madame Dubois avec deux côtes-de-provence, Grande Réserve blanc 2011 et Grande Réserve rosé 2012 ( dont j'ai parlé ici il y a quelques semaines) du Domaine de la Rouillère.

20-veau-Laroze.JPG

. Enfin, pour parachever ce moment exceptionnel, une tarte mangue et son soufflé mangue-passion, en duo avec l'extravagant Sangue d'Oro 2009, le passito de Pantelleria de Carole Bouquet, qui devait être présente, avant les mignardises, le café et le cognac Baron Otard Extra.

Les petites lampées reviennent bientôt...

* Champagne Lenoble, Clos du Cellier aux Moines, Château Dauzac, Château Laroze, Domaine de La Rouillère, Sangue d'Oro et Cognac Baron Otard.

20-sangue-d-oro.JPG


Commenter cet article