Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Doudou-1-005.jpg
Philippe Douveneau. Dans sa confrérie des moines BerryCuriens, il est frère apothicaire, rapport à sa profession qui ne touche, ni de près, ni de loin, le terroir, la vigne ou la façon de faire du vin... Philippe Douveneau est, dans le civil, préparateur en pharmacie. Mais il se rattrape en vivant à Preuilly, commune située sur l'aire d'appellation Reuilly, à deux arpents de vignes de celle de Quincy. Fou de vin, donc, mais aussi fou de vélo, Philippe Douveneau ne passe pas ses dimanches à la messe mais sur une selle, dans les chemins de traverse du Berry, avec une bande de fous de la pédale qui ne manquent jamais une occasion de se retrouver, après l'effort, autour de quelques bouteilles et d'un crottin, voire de quelques cochonnailles.  On aime son sens de l'accueil, ses engagements et l'idée qu'il se fait de l'amitié...
 
Le déclic? C'est lors de mon déménagement à Preuilly que s'est produit le déclic. Le fait de redécouvrir les vignes non loin de la maison m'a fait retourner trente ans en arrière, à me remémorer les vendanges familiales tant attendues, un dimanche par an, avec mon grand-père qui possédait deux petites vignes à Montigny, bien avant que l'appellation Sancerre n'arrive jusqu'à cette commune du Pays fort. Et, quand vous avez comme voisin et ami un gars qui s'appelle Jean-Michel Sorbe (*), la messe est dite !
 
-La devise ? BerryCurien de la première heure, ma devise serait du genre: déguster un vin ne peut se faire qu'avec quelques amis.
 
- Le meilleur souvenir de dégustation ? Quelques jours après mon déménagement à Preuilly, le moment solennel où , après avoir commencé à ranger mes bouteilles dans ma cave, j'ai invité pour la première fois des amis à faire une dégustation de "mes" vins. C'était très émouvant.
 
- Cave ou armoire ? Combien de bouteilles? Une cave. Qui contient entre quatre cents et cinq cents bouteilles. Ce que j'aime particulièrement, c'est d'avoir toujours quelques cartons qui traînent à côté des casiers bien rangés.
 
-Les coups de cœur du moment ? 
Touraine domaine Les Poëte, sans S, millésime 2008. Guillaume Sorbe a habilement fait un assemblage cabernet/cot. La robe est brillante, rouge grenat. Un vin très aromatique, des fruits rouges, un nez légèrement poivré. En bouche, une impression de fraîcheur, des tanins souples, de la rondeur. Tout cela donne un vin très agréable à déguster.
. Côtes-de-provence, domaine Pierre Grimaud, Château du Puget, rosé 2009 là encore, un très bel assemblage grenache/syrah dont Pierre a le secret. Une macération pelliculaire au départ. La robe est rose pâle, le vin est expressif et dévoile des notes de pêche et d'agrumes; la bouche est fine avec une finale fruitée; c'est parfait à l'apéritif.
 
(*) Michel Sorbe, également berrycurien, vigneron à Preuilly, créateur de la société Sixième Sens.    
  
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article