Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Phil-Quebec.JPG

Philipe Stanton. J'ai rencontré ce sympathique jeune sommelier québécois, « fraîchement gradué », au cours de mon dernier périple dans les appellations Graves et Pessac-Léognan, pendant un dîner à Château de Chantegrive. Avant son arrivée dans le Bordelais, où il est venu travailler pour une an, Philipe travaillait en restauration à Montréal. J'aime sa fraîcheur, sa décontraction, son approche du vin et bien sûr son accent ... Il avait promis de répondre à ce questionnaire après les vendanges. Il l'a fait. Merci. 

 - Le déclic ? Le premier verre ?  Honnêtement, il n’y a pas eu de "déclic" proprement dit… Ça c’est fait graduellement, à force de découvrir différents cépages et terroirs. Je pense que ce qui m’a poussé dans ce milieu c’est la curiosité, simplement, qui s’est transformée en passion.

 - La devise ? J’aime bien ce dicton jurassien : « Plus on en boit, plus on va droit ! ». Bon, ce n’est peut-être pas tout à fait exact, mais c’est amusant…

- Le meilleur souvenir de dégustation ? Pour mon vingt-sixième anniversaire, ma mère m’a invité à une dégustation à la Maison des Gouverneurs, à Montréal. Margaux 1995, Palmer 1995, Cos D’Estournel 1990 et Léoville Las Cases 1990. C’est là que je suis tombé amoureux de la Rive gauche.

- Cave ou l’armoire à vins ? Combien de bouteilles ? Armoire à vins thermo régulée, chez ma mère, parce que je suis un peu sdf en ce moment ! Je possède une cinquantaine de bouteilles, mais, comme chez tout amateur de vin, ça grossit constamment…

- Les trois coups de cœur du moment ? Château de Chantegrive blanc, Cuvée Caroline, graves, 2007: nez vanillé, légèrement boisé, tilleul et miel. La bouche est somptueuse, grasse sans être lourde et un retour en zeste d’agrume confit. J’adore !

Joseph Swan, Great Oak Vineyard syrah, Russian River Valley (Sonoma- Californie) 2005: nez de pruneaux et de cuir, délicatement poivré. Une syrah nette et équilibrée que l’on devrait attendre encore un peu afin qu’elle nous montre toute son élégance. Pas facile à trouver, mais quel régal…

TeMata, Awatea, cabernet sauvignon et merlot, Hawke’s Bay, Nouvelle-Zélande, 2009: nez de fruits rouges et noirs, un peu floral et épicé. Une bouche puissante et élégante, encore du fruit et une longueur incroyable. À revoir dans quelques années, mais impressionant aujourd’hui !

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article