Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Cepes.JPGBourges. Voilà qu'ils sont enfin revenus, qu'on a repris nos longues virées dans les bois... Les cèpes sont là, mais ne le dites à personne. Et, avec eux, nos ripailles automnales. L'autre soir, j'ai remis mon tablier ! Quelques copains, un peu de jazz et au menu : foie gras, crème de cèpes à la sauge; escargots et cèpes émincés au beurre d'ail d'ours; filet mignon, poêlée de cèpes et jus réduit; tarte au questches...

Pour se mettre en apétit, un petit verre de macvin du Domaine Jean-Claude Credoz à Château-Chalon. Le macvin, quelques uns ne connaissent pas ? Il est au Jura ce que le pineau est à la Charente, un vin de mutage, de mistelle, de liqueur, comme on veut. Ce blanc est d'or aux reflets verts, le nez finement marqué par le marc, qui sert à stopper la fermentation des moux. Vif, tout en équilibre entre alcool et velour en bouche. Un régal.

Cepes-et-blancs.JPG

Avec le foie et la crème de cèpes, on a osé un montlouis sec, du chenin, que du chenin, la Cuvée Clef de Sol de la Grande Tiphaine. Inspirés par la musique, Coralie et Damien Delecheneau ont investi ce domaine familiale il y a une dizaine d'années.  Je ne résiste pas à recopier la contre-étiquete : « Le premier violon s'exprime. Manier l'archet n'est pas inné, ce sont les auteurs de cette partition qui battent la mesure : pianissimo legato, crescendo interminable, Clef de sol n'est que le reflet de son interprétation ». Tout est dit.  Minéral, toujours frais, ce 2007 met longtemps, longtemps la bouche et le palais en joie.

Cepes-et-rouges.JPGChangement de couleur et de région avec les escargots, direction la Bourgogne, le Domaine Méo-Camuzet et son chambolle-musigny 2009 de la gamme Frères et Sœurs, assemblage de pinot provenant de deux parcelles, l'une de vieilles vignes, l'autre de vignes « plus jeunes et généreuses ».  Un nez sur le cassis de début de confiture, des notes légèrement toastées et vanillées, une bouche souple et vive, qui prend rapidement une ampleur jouissive. Finale très gourmande... Du bonheur pour 45 euros chez les cavistes.

Pour finir, ce chinon de Château de la Grille. En 2009. L'année de la reprise de ce domaine de vingt-cinq hectares par Christophe Baudry et Jean-Martin Dutour. Il appartenait auparavant à la famille Gosset, la maison de champagne, ce qui explique la forme de la bouteille. Un cabernet au nez généreux, légèrement grillé, séveux et gourmand en bouche, sur une longue finale finement tramée... On l'a terminé avec la tarte aux questches en parlant d'une prochaine expédition en forêt...

Les petites lampées reviennent bientôt... 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Patrick 06/10/2014 09:23

Petit problème d'orthographe au niveau de la "double consonne"... Sinon‚ à l'air sympa !