Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Bourges. Le rosé a le vent en poupe. Il représentent 28% de la consommation française, soit deux fois plus qu'il y a vingt ans, quand je me faisais engueuler parce que je défendais cette couleur et notamment le gris de Reuilly... Du coup, tous les vignerons qui cultivent des cépages idoines font aujourd'hui du rosé, car la demande explose, en France comme à l'étranger. Dans le monde, l'attrait des consommateurs pour le rosé s'est accrue de 17% en huit ans, selon de récentes études, pour représenter aujourd'hui 9,5% du marché. Et les deux tiers de cette progression est le fait de consommateurs qui ne buvaient pas de vin avant... L'été n'est pas encore là, mais la saga des rosés, entamée l'an dernier, est de retour sur le blog des Fous de vin... Fou mais pas givré au point de vous recommander la cuvée Miraval 2012 des Jolie-Pitt, dont les premières six mille bouteilles se sont arrachées sur internet au prix de 105 euros l'unité...


gris Vincent 2012- Le gris de Jacques Vincent (Reuilly). Je commence évidemment par le gris, le pinot gris, auquel je suis resté fidèle, fidèle ... non seulement pour sa qualité mais aussi pour la personnalité du vigneron de Reuilly, l'ami Jacques Vincent. Quand vous lirez ces lignes, pas sûr qu'il lui en reste. A cause du gel, le 2012 est rare, sept hectos à l'hectare contre une quarantaine les autres années. Du coup, concentration oblige, le gris est ... moins gris, la couleur de la robe est plus soutenue, mais le nez, sur les fruits frais et des notes d'abricot, est toujours délicat. Beaucoup de rondeur en bouche et une longue finale légèrement épicée très rafraîchissante. Tarifs en hausse, pour cause de rareté, mais rien à voir avec le Jolie-Pitt : 7,50 euros TTC au chais.


beaulieu-cotes-de-Provence.JPG- Cuvée Alexandre, Château Beaulieu (Coteaux d'Aix). Une robe typique des rosés de provence, claire, élégante, aux reflets violines, légère comme une pétale de rose...Château Beaulieu est l'un des plus grands domaines des Coteaux d'Aix, avec cent quarante hectares de vignes plantées au cœur du volcan éteint de Trévaresse. Pour cette Cuvée Alexandre, le grenache est dominant (70%), assemblé à la syrah (20%) et au cabernet sauvignon. Le nez est gourmand et coquin comme un panier printanier où se serait cachée une vieille rose anglaise. La bouche, sur le fruit, équilibrée, acidulée, offre du gras, de la rondeur et une belle longueur toute en fraîcheur. Joli rosé à 8 euros.


gris-Ardeche.JPG- Gris d'Ardèche de la cave Lablachère. Petit jeu un peu con mais pas que... Combien de bouteilles de ce gris, 100% grenache, Cuvée Trias Cévenol, de la Cave coopérative Lablachère, en Ardèche, pour le prix d'un flacon de Jolie-Pitt ? Trois douzaines ... Pas un vin de stars mais un petit gris parfait pour un pique-nique, avec son nez sur la pêche et les fleurs blanches, sa bouche épicée, un brin anisée, fraîche et franche comme une poignée de main de bons copains. 3, 18 à la cave, un peu plus ailleurs...


Rose-Pannier.JPG- Champagne rosé de Pannier. On l'a ouvert pendant l'apéritif on attendant de déguster une araignée et un crabe. Souvenir d'un week-end à la mer copieusement arrosé... Notamment avec cette jolie bulle de Champagne Pannier, une coopérative regroupant près de trois cents viticulteurs. Pour ce rosé, assemblage traditionnel de chardonnay, pinot meunier et pinot noir, auquel le chef de cave a ajouté une touche de vin rouge provenant des vignes de Champagne. D'où cette robe saumonée. C'est joliment fruité, péchu, vif, net, équilibré, vineux et légèrement poivré en fin de bouche. Du plaisir à 28 euros ...


 Wine-Note--.JPG- Wine Note des Vignerons de Tutiac. Ce bordeaux rosé est produit par les Vignerons de Tutiac, l'énorme coopérative du Bordelais, avec quatre mille hectares dans les appellations Côtes de Blaye et Côtes de Bourg, regroupant près de cinq cent cinquante vignerons  et vinifiant quelque trente millions de bouteilles par an... Dans la gamme Wine Note, voici donc cet assemblage de merlot et de cabernet franc, à la robe complètement affolante, un peu vernis à ongle ... Pour autant, un rosé facile à boire, fait pour séduire, un brin trop sur le bonbon, acidulé. Un rosé de parasol, face aux vagues du Cap Ferret ! Qui vaut 5,30 euros.

Les petites lampées (de rosés) reviennent bientôt...  

 

Commenter cet article