Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Primeurs-d-Ardeche.jpgBourges. Halte là, les primeurs, les vins primeurs, sont là ! Les IGP, depuis le 18 octobre, avant les AOC/AOP, beaujolais, touraines entre autres, disponibles, comme toujours, le troisième jeudi de novembre, c'est à dire le 15 pour ce millésime. On y reviendra ... Pour l'heure, j'ai reçu, oui, oui, deux bouteilles de primeurs d'Ardèche, une région qui m'évoque des souvenirs de randonnées, de descentes en canoë, les années babas, les plages de tout-nus dont celle des Templiers, un Bedford aménagé camping-car, enfin genre, des nuits blanches autour d'un feu de camp  à faire tourner le mégot, des virées du côté de Montcuq, le village rendu célèbre par Daniel Prévost, dans le Petit Rapporteur de Jacques Martin... Ces primeurs, on les a É-VI-demment ouverts l'autre jour autour d'un petit casse-croûte sans prétention, après avoir "fait du bois", comme on dit ici, car l'hiver sera rude... Du boudin, une terrine, une salade, des poires et des pommes juste cueillies sur les arbres, et, tout en parlant des Templiers, la plage je veux dire, on a siroté les deux bouteilles avant de se remettre au boulot. Le rosé d'Orélie, assemblage de gamay et de syrah, provient de la coopérative des Vignerons ardéchois. Et le rouge, cent pour cent gamay, de la Cave coopérative de La Lablachère. Ils coûtent respectivement 3,70 euros et 2,80 euros ! Ils sont, comme on dit, gouleyants, frais, sur le fruit un brin acide, et j'ajouterai sympas comme le rire de Jeannot quand il est un peu parti... Faciles à boire, évidemment, comme les vins qu'on buvait à la ferme de mon grand-père, à la régalade... Et vous savez quoi, il faisait beau et on était heureux ! 

Les petites lampées reviennent bientôt...  

Commenter cet article