Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Lafon-rose-2.JPGBourges.Si vous vous baladez cet été dans le Médoc, sur cette sublime petite D2 qui va de Bordeaux à Soulac par exemple, vous ne pourrez pas rater la chartreuse jaune de Château Lafon-Rochet, pas très loin d'une autre curiosité, la pagode de Clos d'Estournel... Domaine de quarante-cinq hectares, propriété de Guy Tesseron, Grand Cru Classé de Saint-Estèphe, Lafon- Rochet produit un rouge séduisant mais c'est aujourd'hui son rosé 2010 qui nous intéresse. Ouvert ce midi, sous l'orage menaçant, sur des courgettes jaunes juste poêlées relevées d'une persillade et des sardines crues, à la charentaise... Baptisé Lafon-Roset, ce rosé de pressurage est issu exclusivement du cabernet sauvignon. « Fruit d’une longue réflexion, ce vin n’est pas un coup de sang, ni le fruit du hasard et encore moins d’une surproduction de vin rouge, il est né de la volonté de Michel et Basile Tesseron de produire l’un des meilleurs rosés de la région », explique-t-on au domaine. Poursuivant: « Ce vin est un véritable aboutissement. Fort de son expérience dans la vinification des vins rouges, Château Lafon-Rochet a décidé en 2009 de produire pour la première fois un rosé à la manière des côtes-de-provences, et de vinifier des raisins rouges comme des blancs.» Récoltés à la main, les cabernets sont issus de deux parcelles, l'une sur des argilo-calcaires, l'autre plus argileuse. Et, donc ? Une jolie robe orangée et pâle, qui apparaît derrière l'étiquette de Lafon-Rochet, ici déclinée en rose, des notes d'agrumes et de fleurs au nez. En bouche, plaisir, vivacité et sensualité, notes de pêche. Un vrai rafraîchissement et un parfait compère pour les sardines. 8 euros chez les cavistes, qui dit mieux ? Un vin qui réconcilie vraiment avec les bordeaux rosés, si toutefois vous vous étiez fâchés ...

 Les petites lampées reviennent bientôt...


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article