Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Cremants-2.JPG

Effervescents. Elles seront bientôt huit, puisque la Savoie doit les rejoindre, mais elles ne sont encore que sept ! Sept appellations pour les crémants, les autres bulles... Ils viennent d'Alsace, qui domine le marché, de la Bourgogne, de la Loire, de Bordeaux, du Jura, de Limoux et de Die. 

 - Qu'est-ce qu'un crémant ? Un effervescent obtenu par méthode traditionnelle autrement appelée méthode champenoise, avec seconde fermentation en bouteille.

- Les cépages ? C'est évidemment selon la région...

. Alsace : pinot blanc, riesling, pinot noir, pinot gris, auxerrois, chardonnay.

. Bordeaux: sémillon et sauvignon pour le blanc; cabernet et merlot pour le rosé.

. Bourgogne: pinot noir, chardonnay, pinot blanc, pinot gris, gamay noir à jus blanc, aligoté, melon, sacy.

. Die : clairette, aligoté, muscat.

. Jura : poulsard, pinot noir, trousseau, chardonnay, savagnin.

. Limoux : chardonnay, chenin, mauzac, pinot noir.

. Loire : chenin, cabernet- franc, chardonnay, pinot noir, grolleau noir et gris, orbois.

- Les prix ? Rien à voir avec ceux d'un champagne de qualité. De 6 à une vingtaine d'euros, mais plus généralement entre 8 et 15 euros. Et un vrai rapport prix/qualité/plaisir, pour peu qu'on fasse le bon choix. Pour des fêtes pétillantes on peut donc penser crémant...

Si vous aimez le chenin, vous vous tournerez notamment vers les montlouis-sur-loire. L'appellation compte deux catégories de fines bulles : Montlouis Méthode traditionnelle et Montlouis Pétillant originel, né en 2008. Ces derniers contiennent moins de cinq grammes de sucre résiduels par litre, soit l'équivalent d'un brut nature ou d'un non-dosé. Jacky Blot, Domaine de la Taille aux loups, propose une Méthode traditionnelle Triple Zéro, provenant de vieilles vignes,  élevée près de deux ans sur lattes et sans ajout de liqueur au moment du dégorgement. D'une incroyable fraîcheur et d'une vivacité revigorante, sur des notes de pomelo et de cire et une finale minérale, il saura accompagner tout un repas, des huîtres jusqu'à la bûche. Un vrai bonheur pour 12,50 euros.

Toujours en Loire, on pourra se tourner vers les pétillants de Robert & Marcel, la nouvelle marque des Vignerons de Saumur, qui proposent trois "bulles": deux méthodes traditionnelles, un sec et un demi-sec, aux arômes de fruits blancs, et un original mousseux rouge demi-sec, gourmand et facile à boire. (5,80 et 6,40 euros).

La Loire, c'est aussi la Maison Ackerman, spécialiste des fines bulles. Pas moins de dix cuvées, dont le X Noir, à base de chenin ou de pineau d'aunis, le Royal Rouge en demi-sec,  un crémant rosé, ces deux derniers à base de cabernet. Et aussi cette Grande Réserve, assemblage de chardonnay (60%), de chenin et de cabernet franc, à parts égales, proposée dans une jolie bouteille, large d'épaules... Le contenant ? On est sur des bulles pleines de notes florales et d'agrumes et une fin de bouche briochée. Peut accompagner tout un repas de fête sans se priver. 8,90 euros...

Les bulles, c'est aussi une des spécialités de Limoux et notamment de la Maison Antech, une maison familiale et indépendante, depuis six générations, dirigée par la... pétillante Françoise Antech. Après avoir créé sa blanquette de Limoux Brut nature en 2011, avec le millésime 2010, Françoise Antech a lancé son crémant Pure Émotion, un rosé brut nature, c'est à dire sans dosage. Un assemblage de chardonnay (60%), de chenin (20%), de mauzac (10%) et de pinot noir et une méthode traditionnelle au nez de petites baies rouges, très élégante, vive, idéale pour l'apéritif d'un repas de fête. Si vous préférez le blanc, osez la blanquette Brut nature, sur du mauzac (9%) associé au chenin et au chardonnay, là encore non dosée.  Florale au nez comme en bouche, notes d'agrumes, grande vivacité. Parfait pour les huîtres et le saumon sauvage. 7,40 euros.

Pour terminer, on remonte en Alsace, autre pays des crémants, avec la cuvée du Château d'Isenbourg, de Châteaux & Terroirs, holding qui regroupe également la Cave des Vignerons de Pfaffenheim et Dopff et Irion. Le Clos du château domine la ville de Rouffach et produit des vins blancs mais aussi ce crémant élégant et frais, fruité et floral, sur des notes citronnées qui en feront  le parfait compagnon d'un plateau de fruits de mer. Dans les 12 euros.

Bonne (petites) lampées de fête avec les crémants...

Cremants-1.JPG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article