Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Michel-Bourel.JPGMichel Bourel. Breton de Redon, « autodidacte à cent pour cent », Michel Bourel a ouvert sa première cave à La Baule au début des années 1980 avant de créer en 1985 la franchise Cavavin, un réseau qui compte aujourd'hui cent trente magasins en France, répartis sur cinquante départements. Rond comme un bourgueil, jovial comme un beaujolais, élégant comme un margaux ... Michel Bourel a l'air d'un homme heureux.

- Le premier verre ? Je vais vous avouez que je ne m'en souviens pas. Je crois n'avoir jamais bu de vin avant l'âge de trente ans, mais de la bière...Et il n'y avait pas vraiment de culture de vin dans la famille. Je me souviens simplement des étiquettes des bouteilles de côtes-de-bourg que mon père commandait chaque année.

- La devise ? Hum... peut-être ceci: en matière de vin le prix n'est pas un élément de qualité et cela se confirme de jour en jour. Pour moi le produit doit être franc, commercial et marchand...

- Le meilleur souvenir de dégustation ? C'était à Château Pavie, à l'époque de la famille Valette, avant le rachat par Gérard Perse. On y avait fait une remarquable verticale dont je garde un souvenir ému.

- Cave ou armoire? Combien de bouteilles ? Je n'ai pas de cave personnelle, enfin pas grand chose, je commence à rentrer des bouteilles des années de naissance des petits-enfants mais je suis un très jeune grand-père... Et puis, j'aime boire des vins sur la fraîcheur, donc je choisis en fonction du moment et consomme différemment selon les saisons.

- Vos coups de cœur du moment ? J'aime le gamay alors je commencerai par un morgon de Château de Pizay, 2006, passé en fût, jovial et plein de fruits. Ensuite, l'Étang des Colombes, Cuvée Bicentenaire, un corbières croquant et sympa, parfait sur les grillades estivales. Enfin, peut-être un bordeaux, un saint-julien, le Moulin de la Rose 2006, une toute petite propriété, cinq hectares, appartenant à Guy Delon, un vin franc, comme les précédents, dominé par le cabernet sauvignon, très agréable et d'un excellent rapport qualité/prix.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article