Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Fou-Mamima.jpg

Mamina. Une recette gourmande par jour, voir deux ! Mamina, et si c'était bon et l'un des blogs gastronomiques les plus suivis en France. Cinquième en octobre dans le classement des Top Blogs d'eBuzzing. Berruyère d'adoption depuis presque quarante ans, Mamina se dit « épicurienne et curieuse de tout. ». « Bien dans ma ville », ajoute Claude Hitzel (son vrai nom), et bien dans la vie, « épouse, maman, grand-mère pas gâteuse, cuisinière amateur » et donc blogueuse depuis 2006. Merci, Mamina pour ce questionnaire. À bientôt.

- Le déclic ? Le premier verre ? Un liquoreux bordelais (mais j’ai oublié lequel)… il y a très longtemps. À l’époque je disais que si je devenais alcoolique, ce serait avec ce style de vin. Mes goûts ont bien changé…

 

- La devise ? Continuer à avoir envie : de rencontres, de partages, de découvrir…

 

- Le meilleur souvenir de dégustation ?  Une soirée chez Paul Cotat à Chavignol. De vieilles bouteilles et un plat immense de carpaccio de Saint-Jacques et de truffes apporté par Philippe Larmat.*

 

- Cave ou armoire? Combien de bouteilles ? Cave, je ne sais pas combien de bouteilles, c’est monsieur qui gère et qui achète ! Il y en a pas mal…

 

- Les coups de cœur du moment ?  L'autre soir, un saumur-champigny cent pour cent cabernet franc de Nady Foucault, la cuvée  Les Poyeux du Clos Rougeard. En plus, on a bu un sancerre, Clos de la Néore d'Anne Vatan. On peut difficilement faire plus local... J'avoue qu'à Sancerre, on aime surtout François Cotat et Anne Vatan. Sinon, bien souvent, nos goûts de vins de Loire s'égarent chez Vincent Carême ou Philippe Foreau, quand ce n'est pas Jacky Blot...

 

* Philippe Larmat, a tenu pendant cinq ans, de 1995 à 2000, un restaurant à Bourges, avant de partir pour Moscou où il décéda dans de troublantes circonstances... 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mamina 06/11/2013 08:32


Merci pour cette mise en avant très sympathique.