Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Clos FantineDidier chaffardon

Bourges. Je l'ai déjà dit et écrit, je ne suis pas très "fort" en vins "nature"; toute une éducation à refaire... Je la poursuis donc. Dernière leçon en date, l'autre soir à la cave Le Tocsin, avec la dégustation des vins de deux domaines, celui de Didier Chaffardon, en Anjou, et le Clos Fantine, appellation Faugères.

-Le Clos Fantine. Un domaine d'une petite trentaine d'hectares, sur la commune de Cabrerolles, dans l'Hérault, à une vingtaine de kilomètres de Montpelier, dans un décor de garrigue où règne le carignan. Clos Fantine est exploité par une fratrie, deux sœurs et un frère, Carole, Corinne ( en photo ) et Olivier, Andrieu pour le nom de famille. Vin nature, donc pas d'intrants ajoutés et pas de souffre. Travail du sol et vendanges manuelles. Sous le regard du Roi du vin, une toile de Guillaume Ledoux, Corinne fait déguster trois vins. D'abord son faugères 2009, grenache, mourvèdre et carignan, à parts égales, sauvage et fruité, chaleureux et plein. Puis la Cuvée Courtiol 2008, 80% de carignan, très minérale, qui s'ouvre sur des notes d'olives noires et de baies sauvages; jolis tannins, et fin de bouche fumée. Enfin, La Lanterne rouge, assemblage d'un cépage en voie de disparition, l'aramon, et de cinsault, à égalité. Superbe. Fruits noirs, notes sauvages, bouche ample et belle acidité qui donne un jolie fraîcheur en finale. Pour l'anecdote, les étiquettes sont signées Jean-Pierre Hugot, dessinateur notamment à Fluide Glacial, résident de Cabrerolles, qui doit probablement trouver son inspiration dans les vins séducteurs de Clos Fantine.

vins-clos-fantine.JPGJean- Pierre HUGOT -

- Didier Chaffardon. « Un vigneron à part », comme l'annonce Gilles Couillerot, dont l'œil s'éclaire quand il sert le 2005 de la cuvée Arcane, du pur chenin, très fin, sur des notes de thé vert et de cire, de fruits confits, d'une grande fraîcheur. Jolis aussi, le Rosé d'un jour, issu du cabernet, sucré comme un bonbon, et la cuvée Isidore, blanc d'Anjou très mûr, gourmand, long comme un nectar. Enfin, les cuvées Incrédule et Éléphant rouge, 2009, deux cabernets francs d'une grande ... franchise, tout en fruits, cerise et mûres. Didier Chaffardon est un monsieur... Son domaine de trois hectares, cerfitié Écocert, est situé à Saint-Jean-des-Mauvrets et cette dégustation donne vraiment envie d'aller faire un tour chez lui, dans cette belle région d'Anjou...

( Tous ces vins sont en vente à la cave du Tocsin. Rue Édouard-Vaillant à Bourges. Tél. 02.48.65.00.58. )

Commenter cet article