Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Livre DupontGuide. Je vais faire mon coming out ! J'aime Jacques Dupont - évidemment en tout bien, tout honneur, selon la formule consacrée. Et depuis longtemps. Nous avons le même âge mais, il y a une trentaine d'années, lorsque j'ai vraiment commencé à écrire sur le vin et à participer à des dégustations, il en savait déjà cent fois, mille fois plus moi... Je l'ai connu  quand il pourfendait, avec son compère Pierre Crisol, les faiseurs de mauvais vins. J'ai fait avec lui, il y a des années, une mémorable dégustation de primeurs à Margaux. Je le croise, lui et son inséparable Impitoyable, presque chaque année, au Salon des vins de Loire d'Angers. Je lis avec gourmandise son automnal supplément vins du Point. J'ai dévoré Choses bues ( Éditions Grasset. 2008). J'aime son intégrité et sa façon de parler du vin. Et je suis à l'affût de la moindre publication de ce poète dégustateur. J'attendais donc avec impatience son Guide des vins de Bordeaux (Éditions Grasset. 39 euros), dont j'avais feuilleté rapidement quelques bonnes feuilles au dernier Vinexpo. Le voilà donc. Deux mille pages; une somme. Une somme de souvenirs, de notes de dégustation, d'anecdotes.  « Une somme exceptionnelle d'érudition » comme l'écrit son éditeur. « Ce livre n'est pas objectif. C'est juste un livre de bonne foi, comme disait Montaigne » précise Jacques Dupont dans sa préface, juste en dessous de l'exergue signée Pierre Desproges: « Les femmes et le bordeaux, je crois que ce sont les deux seules raisons de survivre»... J'ai commencé à feuilleter ce gros guide, ce carnet de voyages, de routes, « fait pour être picoré », selon l'auteur. Et je sais qu'il va devenir, pour très longtemps, mon livre de chevet...

Commenter cet article