Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Laure-Masero-2.jpgLaura Masero. Originaire du Sancerrois, elle a travaillé pour le Domaine Pascal Jolivet en Asie, est aujourd'hui étudiante en Master of Science Doing Busines in Asia, a effectué tous ses stages et missions professionnelles dans le monde du vin, et vit aujourd'hui en Chine, à Suzhou, la ville des poètes, dans la province de Jiangsu, à une centaine de kilomètres de Shanghai. Les Fous de vin s'enrichissent d'une voix féminine... Et on aimerait qu'il y en ait d'autres... 

- Le déclic ? Votre premier verre ? Originaire d’une région viticole, Sancerre, le déclic est venu naturellement. Le premier verre qui m’a vraiment séduite : Domaine Trevallon 1998.

- La devise ? "Je suis entrée dans le monde du vin sans autre formation professionnelle qu'une gourmandise certaine des bonnes bouteilles". Colette.

 - Votre meilleur souvenir de dégustation ? Petit Chemarin 2008, Domaine Vincent Pinard, Sancerre. Rondeur, complexité, tension, minéralité bien intégrée, notes exotiques (litchi).

 - Cave ou l’armoire à vins ? Combien de bouteilles ? Cave voutée, une soixantaine de bouteilles… ça se construit petit à petit !

 - Vos trois coups de cœur du moment? 

. Domaine Alain Graillot (croze-hermitage 2006) pour sa grandeur, finesse, acidité bien intégrée. 

. Domaine Coche-Dury, 2006, meursault Les Caillerets 2006, nez toasté, rondeur en bouche, notes de fruits exotiques. Magnifique. 

. Trimbach, Clos Saint Hune, riesling 1987, belle surprise malgré la difficulté d’approche du millésime. Couleur nacrée, forte acidité, tension, bouche longue, notes agrumes (citron).

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article